Des nouveautés sur Biblius!

Des nouveautés sont disponibles sur Biblius.

J’attire votre attention sur le très bel album La mouette aux croustilles de Mingle Mingle. Un album qui peut être utiliser de plusieurs façons.  Pour en savoir plus sur ce livre, je vous invite à lire cet article.

Vous trouverez sur le site de Cap sur la prévention la planification d’une lecture partagée enrichie.

Lecture partagée enrichie La mouette aux croustilles

Vous trouverez également le roman Tommy l’enfant-loup de Samuel Archibald.  Ce livre est un excellent livre modèle pour les ateliers de lecture. Vous voulez en savoir plus, lisez l’article suivant.

Finalement, je vous invite à découvrir Petits déjeuners autour du monde de Vanessa Lewis.  Il s’agit d’un livre de recettes sous forme d’abécédaire.  Des enfants de différents pays nous présentent leur petit déjeuner.  Un livre très inspirant pour faire écrire les élèves.

Bonne lecture!

La fluidité

Travailler la fluidité pour améliorer la compréhension en lecture 

Septembre est derrière vous et les routines de classe sont bien établies.  Vos portraits de classe vous révèlent qu’une intervention s’impose pour travailler la fluidité avec vos élèves.  Dans cet article, découvrez pourquoi et comment travailler la fluidité avec vos élèves quelques minutes par jour et téléchargez un outil pratique pour s’exercer avec la lecture de mots fréquents.

Ce que dit la recherche

Dans son dernier ouvrage, La lecture et l’écriture : fondements et pratiques aux 2e et 3e cycles du primaire, Montésinos-Gelet et al. (2022) mentionnent que la fluidité en lecture a longtemps été un sujet négligé en éducation et que la recherche actuelle considère la fluidité comme une composante essentielle d’un enseignement efficace de la lecture.  En effet, plus un lecteur lit de manière fluide, plus il disposera de ressources cognitives à consacrer à la compréhension des idées véhiculées par le texte. (p.142)

Pour enseigner la fluidité, on peut compter sur ces trois principes validés par la recherche :

  • Encourager la lecture quotidienne
  • Servir de modèle pour la lecture expressive
  • Intégrer les activités de lectures répétées (pour consulter des activités à expérimenter en classe, consulter le lien suivant :

https://adel.uqam.ca/wp-content/uploads/2020/11/fluidite-et-comprehension_2019.pdf )

Les mots fréquents

Giasson présente une liste de mots fréquents, qui comporte une cinquantaine de mots, dans son ouvrage Lecture : apprentissage et difficultés. Saviez-vous que ces mots constituent 50 % des mots utilisés dans les textes?

Par exemple, si l’on observe un passage de l’album ci-dessous, où les mots de cette liste sont grisés, on peut voir qu’ils représentent environ 50% des mots du texte.

Afin de soutenir le développement de la fluidité, il est conseillé de faire des lectures répétées de ces mots. Pour ce faire, l’équipe de conseillers.ères pédagogiques en français vous propose d’utiliser les diaporamas de mots fréquents déposés dans l’onglet de chaque cycle intitulé: “Apprendre à lire” .

Profitez-en pour lire à l’unisson lors de la collation ou à tout autre moment transitoire pendant la journée!  En ce qui concerne le 2e et le 3e cycle, il est recommandé de décliner toutes les formes conjuguées du verbe.  Nous vous invitons donc à télécharger les diaporamas de mots fréquents et à les adapter selon les besoins de vos élèves.

 

Offre de formations

Afin de vous accompagner dans votre développement professionnel, l’équipe de conseillers et conseillères pédagogiques de français vous propose cette offre de formations.

Inscriptions sur FOLIO:

Code Titre sur Folio Intentions Dates
FRAP 41 Introduire les ateliers d’écriture dans ma classe au 1er cycle Former des auteurs en mettant en place des ateliers d’écriture, un dispositif qui réunit les éléments reconnus par la recherche pour un enseignement efficace de l’écriture. 24 octobre 2022
FRAP 42 Introduire les ateliers d’écriture dans ma classe au 2e et au 3e cycle Former des auteurs en mettant en place des ateliers d’écriture, un dispositif qui réunit les éléments reconnus par la recherche pour un enseignement efficace de l’écriture. 25 octobre 2023
FRAP 40 Le vocabulaire, c’est facile? S’approprier différentes stratégies d’enseignement du vocabulaire. Utiliser la littérature jeunesse pour développer le plaisir des mots. 26 octobre 2023

Faites vite, le nombre de place est limité!

30 septembre – Journée nationale pour la vérité et la réconciliation

À l’approche du 30 septembre, Journée nationale pour la vérité et la réconciliation, il est important que tout un chacun fasse un effort pour s’éduquer et présenter la réalité autochtone sans la perspective colonialisme. Pour cela, nous devons, en tant qu’enseignant.e, rester humble et reconnaître que nous avons aussi besoin d’apprendre, parfois au même rythme que nos élèves, afin que plus jamais des peuples puissent vivre de telles souffrances.

Au fil de la semaine (et des autres semaines de l’année scolaire, car il ne s’agit pas ici que d’une simple «thématique»), présentez des lectures autochtones à vos élèves. Le français et l’univers social sont deux matières qui peuvent aisément être travaillées simultanément en classe.

Nous vous invitions à lire cet article du blogue J’enseigne avec la littérature jeunesse écrit par Benita Kanozayire datant de septembre 2020 : Les peuples autochtones : 5 oeuvres pour diversifier vos bibliothèques. Vous y retrouverez une brève leçon d’histoire, du vocabulaire associé aux peuples autochtones, des gestes signifiants à poser ainsi que des oeuvres de littérature jeunesse à lire en classe ou à proposer à vos élèves.

Il est important que nos bibliothèques de classe présentent des oeuvres écrits et illustrés par des personnes issus de la diversité ainsi que des personnages en faisant eux aussi partie. À l’été 2021, notre conseiller pédagogique de français au primaire, Julien Leclerc, a eu le plaisir de suivre l’institut de lecture du Teacher’s College Reading and Writing Project et la diversité dans la littérature y était non seulement abordée, mais avait une place prenante dans les choix des œuvres présentées et travaillées dans les ateliers de formation. Quatre critères ont été proposés par leur équipe pour guider notre sélection de livres inclusifs* :

La représentation

Questionnons-nous sur la représentation des personnages. On cherche des œuvres qui mettent de l’avant l’identité des élèves issus des Premières Nations et de la diversité culturelle qui ne perpétuent aucune généralisation et ni stéréotype. Aussi, portons une attention particulière au sauveur blanc (white savior en anglais) qu’on observe souvent dans les œuvres. On veut se dissocier de l’image du Blanc qui sauve un groupe de personnes non-blanches par ses actions ou son «courage» de dénoncer les injustices.

Les auteur.rice.s

Priorisons les œuvres écrites par des personnes racisées. Ce sont les mieux placées pour mettre de l’avant un personnage non blanc. Leur expertise de vécu et leur voix méritent d’être privilégiée parmi nos choix.

Le contexte

Les œuvres choisies doivent permettre aux élèves de s’identifier. On ne veut pas des œuvres qui se situent exclusivement dans une même époque ou un même lieu. Les fameux livres sur la ségrégation raciale aux États-Unis, c’est important, certes, mais ce n’est pas ce qui permet aux élèves d’ici de s’identifier aux personnages, même s’ils sont racisés.

Le contenu

Évidemment, le contenu de l’œuvre doit intéresser les élèves (blancs et non-blancs) et leur donner le goût de le lire. Ça ne sert à rien d’avoir des œuvres avec des protagonistes racisés, mais qui prennent la poussière dans la bibliothèque parce que les élèves sont trop vieux pour l’œuvre par exemple. Il faut faire des choix en fonction de l’âge des enfants et de leurs intérêts

*extrait tiré de l’article Diversité et littérature jeunesse – où en sommes-nous?disponible sur le blogue J’enseigne avec la littérature jeunesse

Nous vous souhaitons de belles découvertes et surtout, de magnifiques périodes d’enseignement et d’apprentissages avec vos élèves.

La lecture de l’école à la maison

Le grand chamboulement du début de la rentrée fait place aux routines dans vos classes. Afin d’agrémenter votre réflexion, voici un article fort pertinent sur la place de la lecture lors de la planification des devoirs et leçons.

Le document peut être utilisé lors de votre rencontre de parents !

Comme le disait Montaigne: Faire lire un enfant, ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu.

Article: https://enseignerlitteraturejeunesse.com/2022/08/24/la-lecturede-lecole-a-la-maison-limportance-daccompagner-les-parents/

Accompagner son enfant à lire: https://enseignerlitteraturejeunesse.com/wp-content/uploads/2022/08/Accompagner-son-enfant-a-lire-a-la-maison.pdf

Inscriptions pour le club littéraire Une bouchée de plaisir!

Depuis maintenant 8 ans, le projet de club littéraire  « La lecture…une bouchée de plaisir! » proposé par les bibliothécaires, Brigitte Boiteau et Radia Cheriaf, a fait vivre aux classes du préscolaire et du primaire une belle aventure littéraire. Une nouvelle formule est proposée cette année avec des capsules vidéos, des fiches pédagogiques et même des rencontres avec des auteurs. Faites vite les inscriptions se déroulent jusqu’au 29 septembre!

Voici le lien vers le formulaire d’inscription: https://forms.office.com/Pages/ResponsePage.aspx?id=0bLmbDdGI0qsfSVDuUeXH6GHXAYJnGdBqLKesZyf3lRUME5KVTVXN0xZSjhUOFlKWUNXTUU5RklQRy4u

La finale du concours Lis avec moi

C’est le 4 mai dernier qu’a eu lieu la finale du CSSDM du concours de lecture à voix haute Lis avec moi. Le message que porte ce jeu est simple: encourager la lecture en rappelant qu’avant toute chose, lire est un plaisir, et parfois même un jeu! Nous sommes très fiers d’annoncer le grand gagnant Luc Goulet-Blanco de l’école Laurier. Luc a donc représenté notre centre de services scolaire lors de la finale nationale qui a eu lieu le 28 mai dernier. Nous souhaitons remercier tous les enseignants, les élèves ainsi que leurs parents d’avoir participé à ce bel événement! On se redonne rendez-vous l’année prochaine!

Choix de livres!

Peut-être avez-vous reçu un petit budget pour acheter des livres pour votre classe d’ici la fin de l’année.

Si vous avez cette chance, j’aimerais vous rappeler qu’il est important de varier les genres de textes, avoir des livres qui traitent de sujets variés, des livres qui tiennent compte des intérêts de vos élèves et finalement, des livres qui offrent différents niveaux de lecture.

J’insiste sur ce dernier critère, car il est important que chaque élève puisse lire des livres à son niveau. Nous savons que si le texte est trop difficile pour un élève, il place ce dernier dans un état de frustration qui n’est pas favorable à l’apprentissage. Il ne sera pas en mesure de lire suffisamment de mots pour progresser. Alors que des livres trop faciles ne lui permettent pas de développer de façon optimale ses capacités de lecteur. N’oubliez pas qu’un texte trop facile ne nous permet pas d’apprendre à utiliser nos stratégies de lecture.

Il est également important de choisir des livres que les élèves pourront lire seul, mais également des livres que vous pourrez lire à vos élèves en poussant plus loin leur compréhension, leur appréciation, leur réaction et leur interprétation.

Lucie Béchard a publié 6 conseils pour faire un choix judicieux ainsi que des suggestions de livres sur le site J’enseigne avec la littérature jeunesse.

Bon bouquinage!

 

 

Aider les élèves à réviser leurs textes

La révision de leurs textes est un défi pour les élèves. Les élèves ont tendance à se concentrer sur la correction des erreurs orthographiques quand ils sont invités à relire leurs écrits pour les améliorer. Pourtant réviser un texte, ce n’est pas le corriger. Quand on fait la révision du texte, on le relit dans le but de l’améliorer sur le plan des idées (pertinence et suffisance), de la cohérence du texte et des paragraphes, de la structure des phrases et finalement du choix des mots.

Voici un article qui nous présente des pistes pour aider les élèves à réviser leurs textes en travaillant avec leurs pairs. Les membres du Collectif de recherche sur la continuité des apprentissages en lecture et en écriture de l’Université de Sherbrooke nous font part des résultats d’une recherche-action menée auprès d’élèves des 2e et 3e cycles du primaire. Les cercles d’auteurs sont une piste prometteuse pour développer la compétence à réviser des élèves.

Voici le lien pour accéder à l’article:https://rire.ctreq.qc.ca/ameliorer-les-capacites-revisionnelles-des-eleves-grace-aux-cercles-dauteurs/

Pour aller plus loin, voici un autre lien vers un article d’Ophélie Tremblay et d’Élaine Turgeon de l’UQAM et de Brigitte Gagnon du Centre de services scolaire des Hautes Rivières: http://revues.uqac.ca/index.php/rhe/article/view/988/922  Vous en découvrirez davantage sur la démarche du cercle d’auteur.

Bonne lecture!