L’alimentation à travers le « PFEQ »

Une panoplie d’idées en un clin d’oeil

L’adoption de saines habitudes de vie chez les élèves

L’adoption de saines habitudes alimentaires passe inévitablement par l’éducation et par un environnement alimentaire sain. En effet, l’apprentissage des techniques culinaires peut avoir un effet direct sur les habitudes de vie des jeunes. Ces apprentissages peuvent aussi les amener vers une plus grande autonomie alimentaire et une bonne santé à long terme. De plus, il a été prouvé que l’adoption de saines habitudes de vie à un jeune âge augmente la conservation de celles-ci à l’âge adulte.

L’expérimentation et les dégustations sont des activités qui permettent aux jeunes d’appliquer, d’expérimenter et d’élargir les connaissances apprises à l’école ou à la maison. Ainsi, les ateliers de cuisine et les activités de jardinage ou de germination stimulent habituellement l’intérêt des élèves, plus spécialement les garçons qui apprécient leur aspect pratique et concret.

Comment choisir des activités efficaces et durables?

Selon diverses études, il est recommandé de prendre en compte les éléments suivants pour s’assurer de l’efficacité des actions éducatives en alimentation. Ainsi, les activités doivent :

  • être fondées sur le Guide alimentaire canadien;
  • s’étendre sur une longue période de temps (fréquence);
  • parler plus souvent des aliments nutritifs et avec plaisir;
  • remettre en perspective la notion de saine alimentation afin d’éviter une catégorisation des aliments (les « bons » et les « mauvais »). On parle habituellement d’aliments quotidiens, d’occasion et d’exception.
  • permettre aux élèves de s’engager activement (manipuler, préparer et goûter des aliments).

 

La saine alimentation

 

Les boissons sucrées

 

L’alimentation et l’environnement

Quelques informations et images sur la composition des aliments :