Les allergies alimentaires

La CSDM ne peut pas garantir un milieu sans allergènes. Afin de réduire les risques d’exposition accidentelle, la Commission scolaire a mis en place une procédure (csdm.ca/allergies) et des mesures d’urgence pour uniformiser les interventions dans ses établissements.

 

Différentes actions préventives sont recommandées :

  1. Éviter le partage des aliments entre les élèves.
  2. Apprendre à tous les élèves à se laver les mains avant et après chaque repas. Cela contribue à éviter le contact avec des aliments allergènes.
  3. Nettoyer les surfaces de repas APRÈS les repas et AVANT les repas pour les élèves allergiques.
  4. Choisir des aliments peu allergènes lors des activités culinaires (fruits et légumes, produits laitiers). Il est important de connaître l’identité des enfants allergiques et les allergènes en cause.
  5. Déjouer les réactions allergiques sans isoler l’enfant allergique. Par exemple : les enfants allergiques pourraient manger sur un napperon (cela permet d’éviter d’entrer en contact avec des surfaces contaminées).
  6. Sensibiliser tous les enfants quant aux allergies alimentaires.

 

  1. Demander aux parents d’un enfant allergique:
  • de remplir le formulaire destiné à informer le personnel de l’école et l’infirmière sur l’allergie de leur enfant
  • de fournir deux auto-injecteurs à l’école afin que les intervenants puissent réagir en situation de crise et de remplacer ceux-ci avant la date d’expiration s’ils n’ont pas été utilisés;
  • d’apprendre à leur enfant : à ne pas accepter d’aliments de leurs pairs et à lire les étiquettes nutritionnelles afin de varier son alimentation en toute sécurité (pour les enfants plus âgés).

 

  1. Informer tous les parents de l’école que des aliments comportent des risques pour certains élèves qui y sont allergiques.
    • ATTENTION! Nous demandons votre collaboration afin de ne pas inclure dans la boîte à lunch des aliments contenant des noix et des arachides pour réduire les risques de réaction allergiques chez certains élèves.
    • Exemple de lettre aux parents
 
  1. Inviter les parents à consulter le site Internet de la CSDM pour plus d’information sur les allergies alimentaires.
Est-ce que l’odeur des aliments peut provoquer une réaction allergique?
Généralement NON. L’odeur d’un aliment est due à certaines molécules aromatiques qui s’évaporent facilement dans l’air. Ces molécules ne sont pas allergènes. Ce sont les protéines des aliments qui peuvent déclencher des réactions allergiques. Habituellement, les protéines des aliments restent avec les aliments et ne se retrouvent pas dans l’air ambiant. Donc, le fait de sentir l’odeur de l’œuf ou de l’arachide, par exemple, ne déclenche pas de réactions anaphylactiques. Cependant, le poisson peut être une exception.

 

Comment remplacer les noix et les arachides à la collation?

Il est possible de proposer aux parents les aliments suivants pour la collation :

  • fromage, lait, yogourt et yogourt grec,
  • hummous et biscottes,
  • légumineuses rôties.

Ces derniers apportent une source de protéines qui permet de ne pas avoir faim avant le prochain repas.

 

Pour d’autres idées de substitutions, voir le guide Recette pour réussir des ateliers culinaires (fiche 4).

 

Pour plus d’information, visitez le site http://allergies-alimentaires.org/fr.