Les aliments apportés de la maison

Dans cette page:

  • Les boîtes à lunch et les collations
  • Quel est le rôle de l’école en lien avec le contenu des boîtes à lunch?
  • Quelle approche adoptée?

À lire : un article de LaPresse sur la Boîte à lunch

NOTE : Le contenu de la boîte à lunch n’est pas régie par la politique pour une saine alimentation.

Les boîtes à lunch et les collations

Afin de mettre en place un environnement alimentaire sain, il est possible de demander aux parents, dans un esprit de collaboration, de favoriser les aliments du Guide alimentaire canadien dans les boîtes à lunch. Toutefois, il n’est pas recommandé d’interdire des aliments apportés de la maison.

  • Dans les cas d’allergies alimentaires, enseignez plutôt à tous les enfants à se laver les mains avant et après les repas en plus de ne pas partager d’aliments (voir la page sur les allergies alimentaires).
  • Aussi, aucun aliment appartenant au Guide alimentaire canadien ne devrait être interdit ni retiré de l’offre alimentaire, et ce, afin d’assurer une plus grande variété alimentaire.
  • De l’information pour les parents est disponible sur la page Pour les parents (contenu du repas, utilisation du thermos, etc.).

 

Quel est le rôle de l’école en lien avec le contenu des boîtes à lunch?

Puisque la responsabilité première de l’alimentation appartient aux parents, il n’est pas recommandé d’interdire des aliments. Aussi, les aliments de la boîte à lunch ne doivent pas être confisqués, cela a des effets négatifs sur les enfants et leurs familles.

Notes :

 

Quelle approche adoptée?

Inviter les parents à collaborer à la mise en place d’un environnement alimentaire sain en proposant des repas équilibrés à leurs enfants

Offrir des aliments nutritifs aux élèves

Promouvoir la saine alimentation auprès des élèves

En informant les parents plutôt qu’en interdisant des aliments, ceux-ci verront les choix de repas qui s’offrent à eux plutôt que les restrictions qui leur sont imposés.

 

 

Visitez aussi le site Intranet des Services alimentaires (Adagio)

En faisant de l’éducation auprès des élèves ceux-ci peuvent influencer, à leur manière, les habitudes familiales et pourront, à l’âge adulte, avoir des connaissances de base pour mieux manger (par exemple grâce aux ateliers culinaires).

Finalement, il est recommandé d’utiliser la même approche dans toutes les classes et au service de garde pour plus d’efficacité.