Collations en classe

Suite à une consultation auprès d’une cinquantaine d’enseignants, voici de l’information sur la collation en classe :

 

Vous êtes inquiets de l’alimentation d’un enfant?

Il faut se rappeler qu’on ne connait pas le contenu des autres repas et que l’appétit varie d’une journée à l’autre. Si vous êtes inquiets, il est toujours pertinent d’en discuter avec les parents ou
l’infirmière de l’école. Vous pourriez également en discuter avec votre direction, des budgets dédiés à l’aide alimentaire sont octroyés aux écoles.

 

Note

Une approche-école est toujours plus efficace pour promouvoir de saines habitudes alimentaires. Aussi, lorsque les enseignants fonctionnent de la même manière dans toute l’école cela devient plus simple pour les parents et pour les enseignants eux-mêmes.

 

Des exemples concrets

  • Permettre à l’enfant de manger à son rythme en prévoyant suffisamment de temps pour la collation.
  • Encourager les enfants à écouter leurs signaux de faim en les questionnant.
    • Proposer l’activité du Détective Gargouillis (+) pour apprendre aux élèves comment reconnaître la faim et la satiété.
    • Questionner l’enfant sur les raisons pour lesquelles il ne mange pas (pas d’appétit, chicane avec un ami, pas d’ustensile, etc.).
  • Inviter les enfants à discuter entre eux calmement.
  • Animer des causeries sur des aliments à consommer en collation (présentation d’un nouvel aliment, de sa provenance).
  • Influencer positivement le choix des élèves.
    • Rendre disponible un coupe-pomme.
    • Prévoir un espace réservé pour les bouteilles d’eau.

 

Promouvoir les saines habitudes alimentaires au quotidien