La conservation des aliments

Les aliments apportés de la maison

Pour assurer l’innocuité des aliments, il faut conserver les aliments froids à une température inférieure à 4 °C. Pour ce faire, il est conseillé d’ajouter un bloc réfrigérant (« ice pack »), un yogourt congelé ou une boîte de jus congelé dans la boîte à lunch.

 

Le fait de conserver les boîtes à lunch au réfrigérateur n’est pas une méthode efficace dans les écoles. En effet, l’ouverture prolongée de la porte pour l’entreposage des boîtes à lunch peut faire augmenter la température à l’intérieur du réfrigérateur. Par la suite, un certain temps est requis pour que la température redevienne adéquate. De plus, puisqu’un grand nombre de boîtes à lunch y sont entreposées, l’air circule peu et la température demeure élevée. Également, il faut éviter de placer les boîtes à lunch sous une fenêtre, au soleil ou près d’une source de chaleur.

 

En ce qui a trait aux repas qui sont réchauffés au four à micro-ondes, il est essentiel qu’ils atteignent une température de plus de 60 °C et qu’ils conservent cette température jusqu’à la consommation par l’élève. À défaut d’utiliser un thermomètre, il faut s’assurer que chaque repas est chaud et non seulement tiède.

 

Une bonne utilisation du Thermos permet de conserver les aliments à la bonne température.

Voir aussi.

 

Les repas offerts par un traiteur

En ce qui a trait aux repas offerts par les services de traiteur, ces derniers doivent respecter les règles d’hygiène et de salubrité du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et du l’Alimentation du Québec (MAPAQ). Comme indiqué dans l’image plus bas, les repas doivent être conservés à une température en dehors de la zone de danger. Ainsi, les aliments doivent demeurer peu de temps à la température de la pièce (ex. : 15 minutes). Aussi, il faut éviter de mettre en contact les aliments froids et les aliments chauds afin de conserver des températures sécuritaires.

La Ville de Montréal recommande de prendre la température d’un ou de quelques plats.

  • Pour ce faire :
    • Veiller à vous laver les mains avant de faire cette manipulation;
    • Soulever la pellicule plastique;
    • Utiliser un thermomètre alimentaire pour piquer le repas (viande);
    • Noter les températures dans un Registre de températures et informer le traiteur en cas de problème.

Si vous avez des doutes sur la température des aliments, vous pouvez vous renseigner auprès de Marie-Pierre Drolet, nutritionniste.

 

Températures de conservation