Un virus qui change les plans

Alix qui était à Montréal pour ses vacances, se réveilla en douceur.  Elle qui avait l’habitude de regarder la télé le matin ne le fit pas cette fois-ci, car elle voulait aller visiter le port de Montréal le plus tôt possible!   Elle y resta toute la journée.  En rentrant dans sa chambre d’hôtel, elle alluma la télé.  Emmanuel Leblond annonçait un confinement à cause du virus Bilbo.

Elle reçut directement un message de la compagnie de son avion disant que son vol était annulé.  Elle se mit à paniquer.  Le lendemain, Alix se rendit tout de même à l`aéroport.  Telle une gifle, elle vit le panneau des vols où il n’y avait rien.  Elle repartit le cœur lourd, n’ayant plus d’espoir de retourner en France.

Revenue dans le hall de l’hôtel, elle fut interceptée par la réceptionniste.  Elle lui dit que la réservation allait bientôt finir.  Alix voulait rester deux ou trois jours de plus mais il allait falloir repayer pour une chambre.

Après avoir déniché une  nouvelle chambre, Alix passa la moitié de sa journée à chercher sur différents sites des billets d’avion ou de bateau, quand sur un site elle vit qu’il y avait des billets de transatlantique disponibles.  Elle était tellement heureuse! Elle repartit en France avec la joie de vivre.

Soulagée, elle arriva à Paris.  Alix revit sa famille et ses amis.  Même si le virus Bilbo était là, elle gardait le sourire.  À chaque vacance, elle revenait à Montréal.  Elle adorait cette ville grâce à son aventure.  Elle invita même ses parents à y aller. Après l’aventure, elle comprit que ce virus changeait la vie… parfois positivement!

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Saphir on 22 janvier 2021 at 11:35

    Je ne comprends pas, au début elle doit retourner en France, puis tu dis qu’elle est à Paris.

    • Atikamek on 22 janvier 2021 at 11:32

    Bravo c’est génial!
    Continue comme ça!

    • Piano17 on 22 janvier 2021 at 11:30

    J’aime beaucoup ton texte.

    • Piano17 on 22 janvier 2021 at 11:30

    J’aime beaucoup ton histoire.

    • ikea on 21 janvier 2021 at 12:40

    J’adore la fin de l’histoire!

    • Guitaréléctrique on 20 janvier 2021 at 16:30

    J’adore les mots que tu emploies dans ton texte. 😀

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aller à la barre d’outils