Autour de la rentrée scolaire (juillet à septembre)

Intention du moment clé 4 : Établir un premier contact positif, accueillir les enfants de façon personnalisée.

La période allant de juillet à septembre est un moment propice pour :

  • Mettre en place une entrée scolaire réellement progressive ;
  • Planifier une journée d’intégration au service de garde scolaire ;
  • Partage d’information entre professionnels du service de garde, CRDI ou autre ressource en santé pertinente, et de l’école maternelle ainsi qu’avec les parents ;
  • Recommander et offrir la possibilité d’avoir recours à un objet transitionnel pour tous les enfants de la maison à l’école pendant la durée de la période de transition ;
  • Effectuer la première rencontre de parents des élèves de la maternelle lors des journées pédagogiques précédant la rentrée (cela permet de sécuriser les parents)

L’entrée progressive : pour qui, pour quoi? 

Lorsqu’on aborde l’entrée progressive, on considère 3 temps :

Avant
Cette étape vise surtout les parents. Il s’agit de les rejoindre et de les informer. Une rencontre avant la fin de l’année scolaire précédant l’entrée de leur enfant peut être envisagée. Cette rencontre peut se faire avec les enfants. Leur présence permet de diminuer le facteur de nouveauté tout en amorçant le tissage de liens. Pour les enseignantes, ainsi que pour les intervenantes scolaires, ce premiercontact peut permettre certaines observations.

Pendant
L’entrée progressive, lorsqu’elle est implantée, est organisée de diverses façons selon les écoles. Cependant, toutes ont pour objectif d’alléger les premiers jours d’acclimatation pour les enfants en diminuant leur temps de présence et le nombre d’élèves présents au même moment.

Voici quelques suggestions :

  • Une première journée de fête (une heure) avec ou sans la présence des parents.
  • Des journées à mi-temps et en demi-groupe, étalement idéal sur six jours ou plus.
  • Une journée avec rendez-vous pour une rencontre parent-enfant-enseignant.

Pour les enfants qui ne retournent pas à la maison, il est primordial que l’arrimage entre la classe et le service de garde de l’école soit bien orchestré afin qu’il n’y ait pas de sources de stress supplémentaires.

Après
Le suivi et la communication avec les parents. Vers la fin de l’année, ou avant de rencontrer les parents pour la cohorte de l’année suivante, il peut être envisagé de questionner les parents et de faire le bilan de l’expérience pour améliorer la formule et la valider.

Comment? 

Téléchargez et imprimer notre infographie Entrée progressive pour avoir les informations essentielles à portée de main!Pratiques gagnantes pour améliorer la qualité du moment clé 4 avec le soutien de votre agente de développement en première transition scolaire : 

  • Organiser et assister a une rencontre individualisée avec les parents/enfant qui nécessitent la création d’un lien de confiance plus spécifique en raison de leur immigration récente, de leur milieu défavorisé ou de besoins particuliers.
  • organiser des jeux et des activités dans la cour ou le parc-école
  • réaliser des fêtes de quartier dans les écoles ou sur leur terrain
  • Aider à la réalisation d’un mini camp d’été pour les enfants qui commenceront bientôt l’école

Idées d’activités pour la période allant de juillet à septembre : 

Appel téléphonique aux parents pour les inviter à la
première journée d’école de leur enfant
Invitation individuelle à chaque enfant et ses
parents à venir rencontrer l’enseignante (août)
Journée d’intégration au service de garde où seuls
les enfants qui fréquenteront le préscolaire 4 ans ou 5 ans temps plein sont présents (au début, de l’année durant les journées pédagogiques)
Activité ou soirée d’accueil durant la semaine des
journées pédagogiques (août)
L’enfant peut apporter son jouet ou son jeu préféré
(toute l’année)
Modélisation des routines et des comportements
attendus par l’enseignante
Jumelage entre les enfants de la maternelle et les
élèves de 4e année dès l’entrée scolaire (toute l’année).
Entrée progressive – Intégration sur 5 à 8 jours.

  • Première demi-journée : accueil des enfants et de leurs parents. On vide le sac d’école, on place le matériel scolaire au bon endroit, exploration du local et collation avec les parents. Les enfants vont ensuite jouer au service de garde pendant que les parents restent avec l’enseignant(e) pour les explications de la classe, de la garderie scolaire, du fonctionnement des autobus, etc.
  • Les parents assistent à une première rencontre en classe parent/enfant/enseignante.
  • L’enfant est accueilli à la porte de son autobus par son enseignante et reconduit lors de son départ, et ce, aussi longtemps que le besoin se fait sentir.
  • Ouverture du service de garde scolaire pour la journée.

Faire diminuer le stress causé par la rentrée scolaire…

L’entrée à la maternelle est un moment important dans la vie d’un enfant. C’est le passage vers l’univers des grands, un pas signifiant vers le monde du savoir, le début de la vie d’écolier et d’un long voyage scolaire. L’entrée progressive est un bon moyen pour permettre aux enfants d’amorcer harmonieusement ce voyage… et de combattre le stress qui y est associé.

Selon Sonia Lupien, directrice du Centre d’études sur le stress humain de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal et professeure titulaire au Département de psychiatrie de l’Université de Montréal, les réactions physiologiques engendrées par les situations stressantes sont les mêmes aujourd’hui que celles provoquées chez nos lointains ancêtres lorsqu’ils chassaient le mammouth… L’entrée progressive est une façon efficace de contrer le stress… et permet d’apprivoiser le mammouth.

Si l’école ne prévoit pas de journées d’entrée progressive, les parents peuvent intervenir auprès du conseil d’établissement pour en faire la demande… parce que l’entrée à la maternelle, c’est important dans la vie d’un enfant.

Pour en savoir plus, consultez les affiches réalisées par la FAE à partir du travail de Sonia Lupien, fondatrice et directrice scientifique du Centre d’Études sur le stress humain et l’article de la Revue préscolaire présenté ci-dessous:

SOURCES Activités transition, pratiques prometteuses. (G. Maurice, CS des Navigateurs) ; Apprivoiser le mammouth – enseignantes et parents – (Fédération autonome de l’enseignement) Cadre de référence montérégien pour soutenir une première transition harmonieuse vers l’école (Groupe de travail régionale en transition scolaire)Guide d’accompagnement à la première transition scolaire à l’intention des acteurs intersectoriels estriens pour favoriser la réussite éducative (Projet Partenaires pour la réussite éducative en Estrie), Pratiques gagnantes pour une transition harmonieuse au préscolaire (CS de la Seigneurie-des-Mille-Îles) ; Recueil d’activités pour favoriser une transition harmonieuse vers la maternelle (une collaboration des Commissions scolaires de l’Estuaire, du Fer, du Littoral, de la Moyenne-Côte-Nord et le Regroupement des CPE Côte-Nord).