Générateur de non-mots

Demander aux élèves de lire des logatomes (non-mots) est une façon très intéressante de les forcer à utiliser la correspondance grapho-phonémique. Ils ne peuvent pas utiliser le sens pour lire le mot. Ils doivent absolument utiliser le décodage. L’enseignant peut donc s’assurer que les élèves connaissent bien les différents graphèmes.  Cela permet également de travailler les règles de positions (c dur, c doux, g dur, g doux, s entre deux voyelles) et des lettres muettes (e à la fin du mot…). De plus, pourquoi ne pas également utiliser les logatomes pour faire réfléchir les enfants sur la morphologie des mots en incluant des préfixes, des suffixes et des indices qui pourraient nous aider à déterminer la classe du mot.  Ainsi, nous pourrions émettre l’hypothèse que le logatome “kirpatraient” est un verbe en langage extraterrestre, car nous remarquons “aient” à la fin du mot.

En écriture, les logatomes forcent les élèves à bien segmenter les mots pour ensuite utiliser la correspondance phono-graphémique. Bien sûr, il n’y a pas de règle orthographique avec les logatomes. Dès que le mot écrit par l’enfant correspond phonologiquement à ce qui a été demandé, le mot est bon.

Le travail avec les logatomes doit être signifiant et amusant.  Expliquer aux enfants pourquoi vous les faites travailler avec les logatomes.  Il est important qu’ils sachent pourquoi ils le font.  Pour rendre l’expérience amusante, certains albums sont très inspirants. On peut faire des bingos de logatomes, jouer avec des dés (dés consonnes, dés voyelles), des associations (nom du monstre et l’enfant l’associe à une image),…

Il est important de construire des non-mots dont la structure respecte celle de la langue française.  Il faut également s’assurer que les logatomes soient construits  selon le niveau et les besoins de vos élèves. Voici un lien vers un générateur de non-mots vraiment intéressant, vous pouvez choisir la longueur des mots, la structure syllabique ainsi que les graphèmes que vous désirez travailler avec les élèves. Une vraie mine d’or!

J’ai également mis un lien vers un site de Pokémon, ils ont tous des non-mots comme nom.

Le livres “Tous les mots n’existent pas” de Michaël Escoffier et Matthieu Maudet ainsi que “Crocopotame le méli-mélo des animaux sauvages” de Mary Murphy sont des livres  inspirants pour travailler les logatomes.