Tâche découpée : autre façon de résoudre des problèmes ou mesures d’aide ?

Il y a quelques jours, nous vous proposions une nouvelle façon de vivre la résolution de problème avec vos élèves : Les tâches découpées.

Ces tâches sont-elles de l’ordre de faire vivre la résolution de problème autrement en classe tout en respectant les critères d’évaluation en mathématique ou sont-elles une mesure d’aide à apporter et à tenir compte lors du jugement ?

Regardons-les de plus près.

  1. Une mise en situation est présentée aux élèves.
  2. Les équipes sont amenées à se questionner sur les informations dont elles auront besoin pour résoudre le problème.
  3. Les équipes doivent demander à l’enseignante l’information précise qu’elles désirent recevoir et la raison pour laquelle elles en ont besoin. L’enseignante remet une bandelette de papier à l’équipe avec l’information dont elle a besoin.

Voyons maintenant les critères d’évaluation pour la compétence Résoudre une situation-problème :

Cadres d’évaluation des apprentissages en mathématique au primaire

Critère 1 : Manifestation, oralement ou par écrit, de la compréhension de la situation-problème :

Jusqu’ici, les tâches découpées permettent à l’élève de démontrer sa compréhension du problème en : planifiant les étapes à franchir ; en identifiant les données pertinentes (demandant à l’enseignante de lui remettre les données dont il a besoin) ce qui permet d’observer qu’il a tenu compte des contraintes.

Continuons…

  1. L’équipe est alors invitée à commencer à résoudre le problème.
  2. Par la suite l’équipe devra se questionner si d’autres informations leur seraient utiles pour poursuivre la résolution du problème.

Critère 2 : Mobilisation correcte des concepts et processus requis pour produire une solution appropriée.

Pour résoudre le problème, l’équipe a sélectionné et appliqué les concepts et processus requis. Comme une tâche plus traditionnelle, l’élève nous fait la démonstration de sa compétence.

À la fin…

  1. Lorsque les équipes ont terminé de résoudre le problème, elles sont amenées à présenter leur démarche et leurs stratégies et à comparer leurs solutions en groupe.

Critère 3 : Explicitation orale ou par écrit des éléments pertinents de sa solution.

Par ses traces claires et complètes et le partage de sa solution, l’élève nous démontre sa façon pour arriver à une solution.

La tâche (le problème) a été découpée physiquement (bandelettes de papier sur lesquelles se trouvent les informations pertinentes) pour permettre aux élèves de se questionner sur les informations nécessaires à sa réalisation.

Cette façon de procéder concerne-t-elle les mesures d’aide à considérer au moment du jugement, pour les enfants qui rencontrent des difficultés (décomposer la tâche en sous-problèmes), telles que décrites dans ce tableau ? :

L’enseignante a-t-elle dirigé la tâche, a-t-elle dit à l’élève de commencer par une étape plutôt qu’une autre, a-t-elle mis en évidence les données utiles…?

L’enseignante lui a fourni les données demandées et justifiées par l’élève.

Ces tâches découpées sont donc de l’ordre de la résolution de problème à vivre autrement. Autrement que ce que les élèves connaissent des résolutions de problème plus traditionnelles. Elles offrent aux élèves la chance de réfléchir réellement aux données pertinentes et nécessaires et se vivent telle une mission à accomplir comme s’ils étaient détectives. Elles sont réellement motivantes et engageantes!

2 commentaires à propos de “Tâche découpée : autre façon de résoudre des problèmes ou mesures d’aide ?”

  1. Bonjour,
    Vous devez utiliser votre adresse professionnelle pour avoir accès aux ressources en résolution de problème.
    Bonne journée,

  2. Bonjour !

    Je n’arrive pas à avoir accès aux tâches des résolutions de problèmes découpées pour le 3e cycle. Quand je clique sur le lien (même chose pour les deux autres cycles), la page qui s’ouvre est vide.

    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*