Pourquoi les fruit et légume du Québec sont chers ?

Par Kristophe de courval

Cet texte va vous montrer que ses pas que les compagnies de fruit et légume qui choisie leur prix.

www.shannakress.com
www.shannakress.com

Pour commencer, parlons de la saison de récolte de certains fruits et légume comme le petit fruit (fraise, framboise, bleuet, etc). Les fraises et les framboises sont plus qu’apprécier pars tout le monde surtout quand elle sorte en début août fin septembre. Quand il décide de voir avec Métro, IGA (qui sont souvent de grand partenaire) de leur acheter des framboises ou fraises au même moment il se rende compte que les fraise des états unis ont été mis en spéciale au même moment ce qui a révolter grandement les agriculteurs. Comme l’explique ce pauvre fermier qui a dû réduire de 80% ses plants de framboisier «J’ai 65 ans et mes parents ont toujours cultivé la framboise, j’ai grandi avec ça. J’étais triste, mais je ne pouvais plus faire autrement. La concurrence est trop gigantesque», se désole-t-il.

 

Après il y a aussi les catastrophes naturelles qui n’aident pas beaucoup les agriculteurs car elle peut détruire des plants de fruit, elle peut inonder des champs au complet il peut y avoir des sécheresses comme en Californie  ce qui a coûté cher au magasin de fruits et légume. Le Mexique lui a été touché lui par un gel ce qui n’a pas aidé les prix des fruits et les pluies en floride qui a été un gros impact sur les poivrons et les zucchinis. Voici quelque prix en hausse céleri janvier 2015 : 0.99 $ janvier 2016 : 1,99 $brocoli janvier 2015 : 0.99 $ janvier 2017 : 1,98 $

Carottes janvier 2015 : 0.33 $/lb janvier 2017 : 0,48 $/lb

Laitue iceberg: janvier 2015 : 0.99 $ janvier 2017: 1,67 $

Laitue romaine, paquet de 3, janvier 2015 : 1,88 $/paquet janvier 2017: 2,50 $/paquets.
Pour en conclure en ce moment les fruits et légumes sa chère à cause des grosses compagnies qui font des rabais au même moment les cultivateurs québécois et aussi à cause des catastrophes naturelles. Je souhaite que les cultivateurs québécois soient mieux encadrés .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils