23
Mai
2014
0

Ça sent le printemps à plein nez!!!

par Céleste

Vieux-Port_de_Montreal_12Cliquez ici —–»»»» article de journal printemps

pour lire mon article!

 

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Arts littéraires,Géographie,Vacances | Tags : ,
23
Mai
2014
1

Les photos troublantes

par Zoée

Introduction

Il était une fois deux amies qui s’appelaient Laurie et Maude. Laurie aime la  mode, sa couleur préférée est le rose, elle a les cheveux roses et elle a 12 ans. Maude aime beaucoup les spaghettis, sa couleur préférée est le mauve, son rêve est de devenir journaliste et elle a également 12 ans.

Cette histoire se passe en janvier 2020. Maude habite sur la 6e avenue et Laurie sur la 4e. Elles se sont rencontrées à Longueuil au centre-ville. Maude voulait acheter un très  beau chandail bleu et mauve, mais elle n’avait pas assez d’argent alors, Laurie l’avait aidé à faire baisser le prix pour que Maude puisse l’acheter. Depuis ce temps, ce sont de très bonnes amies.

Chapitre 1

En ce matin de janvier, Maude et Laurie vont à Longueuil pour magasiner. Elles arrivent dans un magasin d’art. Maude trouve un ancien appareil photo. Elle le prend et va a la caisse. La vieille dame dit sur un ton méchant

–         Non! Ceci n’est pas à vendre

Laurie insiste pour 20$. La caissière regarde l’ancien appareil photo.

–         Bon d’accord, dit-elle

Bonjour!

Je m’appelle Sébastien, aidez-moi svp et donnez tous les objets qui m’appartiennent à mon oncle!

Laurie et Maude prennent plein de photos durant la journée. Le soir, les filles les regardent. Après 15 minutes d’observations des photos, les filles remarquent une ombre de garçons avec une affiche. Dessus, il était écrit :

– Je ne comprends pas vraiment, dit Laurie.

Le lendemain, les filles allèrent à l’école. Le soir, elles prennent plein de photos. Vendredi soir, elles mettent toutes les photos les unes à côté des autres et elles remarquèrent que dans toutes les photos il y soit un chiffre ou une lettre.

–         Étrange…, dit Maude à Laurie.

Et si nous les placions en ordre de cliché? Les filles les placent et elles voient une adresse et un nom. Elles se répétèrent dans leurs têtes : « 1993, Éric »

-il faut aller voir Éric au 1993!, dit Laurie

Le lendemain, elles vont au 1993. Elles remarquèrent que c’était une bibliothèque. Maure et Laurie entrèrent et virent une dame. Elles s’approchèrent et lui demandèrent :

–         Est-ce qu’il y a un Éric ici?

La dame lui répondit :

–         Oui, c’est le patron. Il est dans son bureau.

Merci madame, lui répondit Maude.

Arrivées dans le bureau, elles virent un homme très vieux.

Elles s’avancèrent vers ce vieil homme. L’homme dit aux filles :

–         Qui êtes-vous?

–         Je m’appelle Laurie et elle c’est mon amie Maude, répondit fièrement Laurie.

Vous, je suppose que vous êtes Éric

Bravo ma petite, dit Éric.

Est-ce-que vous connaissez Sébastien, dirent les deux filles.

–         Bien sûr!, je suis son oncle.

–         Son oncle!? S’exclama Laurie.

–         Oui, répondit l’homme.

–         Mais où est Maude? reprit Laurie.

–         Je suis ici, répondit sèchement Maude.

Qu’est-ce que tu fais? demanda son amie.

–         Je regarde des…

Elle n’a pas pu terminer sa phrase. Maude était figée devant une photo.

–         C’est lui Sébastien sur la photo, en, en, en vie?!, bredouilla Maude.

–         Oui, hélas il est mort il y a 3 semaines. Nul ne sait pour quoi, mais il a été retrouvé près du parc. Il repose maintenant au salon funéraire. Nous ne sommes pas capables de décider une date pour l’enterrement.

Les deux filles et l’homme discutèrent pendant une heure. Le soir, elles rassemblèrent tous les objets de Sébastien. Il y avait :

  • Le vieil appareil photo
  • Les photos
  • Une petite statuette de bois.

Je vous explique, pendant que Laurie et Éric parlaient, Maude a volé la petite statuette.

–         Où as-tu trouvé ceci? demanda Laurie.

–         C’était à la bibliothèque dans le bureau d’Éric, répondit Maude.

–         Tu l’as volé!?

–         Oui, dit tristement la jeune fille, je me disais que ça nous aiderait sûrement.

–         Non! Ça t’aidera toi! Je ne veux pas être l’amie d’une voleuse! Oublie-moi!

 

à suivre dans le chapitre 2

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Arts littéraires,Imagination | Tags :
22
Mai
2014
0

La veste

Bonjour chers lecteurs, Je m’appelle Fatima et je suis en 6eannée.

De quoi je pourrais vous parler de pertinent…

Ah oui! Je sais! Je pourrais vous parler de blagues… Mais non c’est une blague ce n’est pas assez intéressant.

Je vais plutôt vous raconter une histoire que je connais et que je trouve particulièrement bonne.

L’histoire se nomme…

La veste

C’était un beau jour d’été, Le soleil brillait, les oiseaux chantaient.

Un jeune garçon de 15 ans (Carl, un jeune délinquant) marchait avec sa bande d’amis.

Ils virent une gigantesque maison abandonnée mais très sale. Puis, au même moment, un journal lui revola à la figure.

 

Par la suite Carl dit…
-Hey! Ça pourrait devenir notre refuge secret.
Ses amis hochent la tête d’une manière déterminée puis ils rentrèrent dans la maison. La maison était remplie de meubles abandonnés recouverts de draps blancs poussiéreux. Puis Carl tourna la tête et vit LA VESTE de ses rêves.

-Oh! Mon dieu! Les gars, regardez ça c’est une merveille de la nature.

La veste était décorée de petits papillons et de petites fleurs. (Peut-être que Carl a l’air d’un dur à cuire mais en fait, c’est un tendre) bon, revenons à l’histoire.

Après avoir trouvé la veste et scruté l’endroit, ils repartirent chacun de leur côté.

Carl rentra chez lui, il était 10h00 du soir. Ses parents étaient très inquiets et lui firent un sermon sur l’heure de rentrée à la maison. Après Carl remonta rapidement dans sa chambre et claqua la porte brusquement. Vers 11h30 Carl entendit de drôles de bruits dans le salon. Il descendit en bas tout endormi. Il vit le salon intact sauf que le téléviseur était ouvert, il le ferma et alla à la toilette. En revenant dans le salon, le sofa n’était plus là et la veste était étendue à sa place. Puisqu’il était très endormi, il ne se rendit compte de rien, il prit sa veste  et remonta les escaliers.

 

À 1h00 du matin il réentendit du bruit, Il alla en bas puis l’eau du lavabo coulait. Endormi il ferma l’eau, alla à la toilette encore une fois et à son retour, c’était au  lavabo d’avoir disparu. La veste gisait à la place de ce dernier. Carl prit sa veste et remonta en haut pour finir sa nuit sans s’apercevoir de quoi que ce soit.

À 3h00 du matin, un son se fait à nouveau entendre. Carl se réveilla et descendit pour voir ce qui se passait. Il ne trouva rien de spécial, se prit un verre de lait et retourna dans son lit. Ce qu’il n’avait pas remarqué, c’est que la toilette n’était plus là cette pièce.

 

Tôt en matinée, il se réveilla brusquement et alla en bas pour y trouver sa mère qui pleurait. Il regarda autour de lui puis tout avait disparu dans la maison, même l’argent tout tout TOUT!

 

 Donc Carl se rappela tout à coup de des évènements spéciaux arrivés la veille depuis que la veste avait fait son apparition. Entre autre, il se souvenu d’un papier qui était tombé de la poche de cette dernière. Donc Carl couru à toute vitesse en direction de la maison abandonnée qu’il avait visitée avec ses amis la veille. Il trouva le papier qu’il croyait sans importance. Et retourna rapidement chez lui chez lui pour le lire attentivement.
Voici ce qui était écrit.

« Le lendemain que tu auras porté la veste il va t’arriver un malheur»

 

 

Quelques heures plus tard Carl prit une grande décision pour lui-même soit il gardait la veste de ses rêves ou il la faisait brûler.

Puis pour le bien de la famille, ils brûlèrent tous ensemble la veste maudite qui leur avait fait tant de mal.

Mais où étaient rendus les meubles?…

Vous vous souvenez quand la « gang » de garçons est rentrée dans la maison, il y avait plein de meubles en dessous des draps blancs. Ces meubles-là étaient les meubles emportés par la veste durant tout le long de sa malédiction.

FIN

     

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Arts littéraires,Imagination | Tags :
22
Mai
2014
1

L’agent Jean

par Jules

Capture 1

Clique ici pour voir mon article —–»»»»   article de journal 2

Capture 5 Capture 4 Capture 3 Capture 2

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Arts littéraires |
20
Mai
2014
0

Zâa

La série des aventures de Zâa se résume que Zâa vit au Zaor et doit rapporter le Stiryx à Antara à l’autre bout du continent. Pendant son voyage, il rencontre la belle Nycée aux cheveux verts. Rendu à Antara , il rapporte le Stirix, et peu après il devient le maître de l’ombre(Halbagrak).

 

L’auteure Élodi Tirel est une écrivaine très réputée pour le suspense et l’action.

 

J’aime la façon dont elle décrit les personnes ou les objets.

 

Je crois qu’il faut aimer lire pour les lire.

Félix

Ecrit par Isabelle dans : 456 C,Arts littéraires | Tags :
20
Mai
2014
0

Le guide du tricheur

Critique :

Le guide du tricheur :

Un livre à la fois loufoque et amusant.

Avec ce guide, vous apprendrez à fabriquer toutes sortes de choses pour tricher à l’école. Quoi de mieux que d’avoir 100%?

François Gravel est un écrivain diplômé. Il a ensuite transmis ses dons à sa fille Élise Gravel, qui a illustré ce livre.

Le livre est très bon, les illustrations sont drôles et surtout  l’humour de François est très drôle.

Il ne reste plus qu’à savoir si vous avez autant d’imagination et autant d’humour.

Sanya

9782764413166

Ecrit par Isabelle dans : 456 C,Arts littéraires | Tags :
20
Mai
2014
0

Quatre filles et un jean

Critique de livre : Quatre filles et un jean

Dans ce livre, nous rencontrons 4 filles aux attraits différents qui nous mènent dans leurs étés remplis de péripéties. Ces quatre meilleures amies comiques, orgueilleuses, mordues de l’aventure et joyeuses vous entraineront dans la magie d’un jean qui leur portera autant de bonheur que de malheur.

Ann Brashares est une écrivaine qui a toujours aimé l’idée que les vêtements s’imprègnent de nos émotions. Dans cette histoire, un jean pas comme les autres animent la vie des jeunes filles. Elle invente le jean qui fait à toutes les occasions.

Je vous conseille ce livre hilarant, drôle, imaginatif et surtout rempli de péripéties pour passer de bons moments de lectures. Tibby, Carmen, Lena et Bridget vous attendent pour vous emmener dans leurs étés pleins de rebondissements.

Juliette

Pour voir la page couverture cliquez ici!

Ecrit par Isabelle dans : 456 C,Arts littéraires | Tags :
20
Mai
2014
0

Harry Potter à l’école des sorciers

Critique littéraire

Harry Potter à l’école des sorciers est le tome 1 de la série. Un jeune garçon de 10 ans, orphelin, vit chez sa tante et son oncle. Maltraité par ceux-ci, Harry est malheureux. Le jour de ses 11 ans, son destin bascule : il apprend qu’il est un sorcier…J’ai trouvé ce livre très bon. Il nous ouvre la porte du monde caché des sorciers. Le suspense nous donne envie de savoir la fin. L’histoire est un peu compliquée, je la recommande aux 9 ans et plus.

Mariane

Ecrit par Isabelle dans : 456 C,Arts littéraires | Tags :
20
Mai
2014
0

Nate

Critique littéraire Udo : 8 avril 2014

Nate est un livre drôle tout en restant captivant. Nate a souvent des ennuis avec ses profs. Sa sœur n’est pas très gentille avec lui mais il ne se débrouille pas si mal. Mme Codfrey est sa pire ennemi. Les blagues se répètent souvent. Nate est amoureux d`une fille qui s’appelle Jenny. Mais Jenny n’aime pas Nate.

Ecrit par Isabelle dans : 456 C,Arts littéraires |
20
Mai
2014
0

U2

Critique littéraire

Je trouve que le livre sur U2 écrit par Niall Stokes (un ami du groupe) est très bon. Il s’agit de l’histoire de leurs chansons. La musique que U2 écrivait faisait référence à des moments vécus ou à des sentiments. Dans le livre, Niall explique, à partir de choses que le groupe a dit, le jeu de guitare de The Edge, la batterie funky de Larry Mullen, la basse douce et mélodieuse de Adam Clayton et le chant poétique de Bono.

Laurence

Ecrit par Isabelle dans : 456 C,Arts littéraires | Tags :

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | TheBuckmaker.com WordPress Themes | Traduction WordPress tuto

Aller à la barre d’outils