03
Juin
2015
0

Mon voyage au Mexique

Un voyage riche en découvertes

Par Tomi

Nous avons décidé de se loger à l’hôtel Sandos Caracol pour son site écologique. Un environnement riche avec sa faune, sa flore et ses guides naturalistes, heureusement pour nous, ils parlaient en anglais.

Au Mexique on parle espagnol et maya, on achète avec des pesos, par exemple, une tortuga en bois à 150 pesos me coûte 15 $ en argent canadien.

J’ai adoré me baigner dans la mer des caraïbes et jouer dans les vagues. Pour me rendre à la plage je rencontrais des burro, des gato, des coati, des iguana, des tortuga, des mapache et des loro.

Sur le site il y avait des « cenotes » ce sont des puits naturels de différentes grandeurs. Nous nous sommes baignés dans la cenote Ik kil. Elle mesure 180 pieds de diamètre, l’eau se trouvait à 150 pieds du sol et la profondeur est aussi de 150 pieds.

L’eau est fraiche et bonne malgré les 30 degrés Celsius à l’extérieur. Certaines cenotes étaient sacrées, des hommes et des femmes ont été jetés à l’eau comme un sacrifice au dieu de la pluie.

Notre curiosité nous a transporté jusqu’aux ruines du peuple Maya à Chichen Itza. Nous avons appris énormément de choses ! La plus grande pyramide maya qui s’appelle the castel servait entres autres de calendrier. Saviez-vous que quand on tape dans les mains dans une zone précise près de cette pyramide, nous entendons le bruit de l’aigle, c’est fascinant ! Sachez que l’aigle et le jaguar sont les animaux considérés comme des dieux pour les Maya.

Le peuple Maya sacrifiait beaucoup de personnes pour obtenir des ressources naturelles et de bonnes récoltes. Lors des conquêtes, ils capturaient vivants des membres de la royauté pour donner leur cœur à la déesse Chac Mool pour l’offrir au soleil qui en libère l’énergie cosmique.

Pour les fans de la nature et de l’histoire, je vous recommande l’hôtel Sandos Caracol au Mexique.

Ecrit par Isabelle dans : 456 B,Géographie,Vacances,Vivre avec la nature | Tags :
30
Avr
2015
0

Washington

Par Félix P.

La ville de Washington est la capitale des États-Unis. Washington ne fait pas partie d’un état mais plutôt du district de Columbia. Il n’y a aucun gratte-ciel et beaucoup de parcs à Washington ce qui veut dire que la ville est très aérée. Dans ce texte je vais vous parler de l’histoire de la ville, de sa situation géographique, des monuments et des équipes sportives.

La ville de Washington fût fondée en janvier 1791 sur les rives du fleuve Potomac et à proximité de la ville de Georgetown. Elle a été créée pour devenir la capitale fédérale et son nom est en hommage à George Washington, le premier président américain. Celui qu’on a chargé de faire le plan de la ville est Pierre Charles L’enfant, un ingénieur militaire français.
En 1814, les soldats britanniques mirent le feu à la Maison-Blanche, à certains bâtiments publics et au Capitole. Ils furent reconstruits en 1815. Trente-deux ans avant l’abolition de l’esclavage par Abraham Lincoln en 1862, on trouve davantage de Noirs libres que d’esclaves à Washington.

La ville de Washington fut bâtie au centre des treize états fondateurs.
La ville est un carré dont chaque coin est orienté vers les quatre points cardinaux. Le carré est séparé en quatre parties (Northwest, Northeast, Southeast et southwest). Depuis sa création elle a perdu une partie de son territoire qu’elle a cédé à la Virginie. La ville de Washington est à environ 300 km de New York et à 200 km de Philadelphie.

Il y a plusieurs choses à voir à Washington dont le National Mall qui est le regroupement de monuments et de musées le plus important des États-Unis. C’est un espace vert qui mesure environ 3 km de long. On y retrouve l’obélisque qui a été construit en 1943 et qui fût dessiné par John Russell Pope. Dans l’obélisque, se trouve un bronze de Jefferson, un des premiers présidents américains, haut de 5,7 mètres. Le Lincoln Memorial, fût construit en 1814 en l’honneur d’Abraham Lincoln qui a abolis l’esclavage. On y retrouve aussi le Capitole, qui est un des symboles américains le plus connu du monde. Il forme le cœur de Washington. Dans le capitole on intronise les présidents et on y débat des questions d’intérêt national. Parmi les musées à voir au National Mall il y a The National Air and Space museum et le National Museum of Americain History.

Un peu au nord, il y a la Maison-Blanche qui a accueilli tous les présidents, sauf George Washington. Dans la Maison-Blanche les présidents signent des lois, reçoivent leurs hôtes et mène une vie familiale. Le premier président à y avoir habité est John Adams en 1800. Son ancien nom était le palais présidentiel, on l’appelle la Maison-Blanche depuis 1811. La Maison-Blanche possède 132 pièces ainsi qu’un jardin, une piscine, un terrain de golf et un héliport.

Voici les équipes sportives de Washington

Nationals de Washington
MLB (baseball)
Nationals Park
2005 *

Wizards de Washington
NBA (basket-ball)
Verizon Center
1961

Mystics de Washington
WNBA (basket-ball féminin)
Verizon Center
1998

Redskins de Washington
NFL (football américain)
FedEx Field
1932

D.C. United
MLS (football soccer)
RFK Stadium
1996

Capitals de Washington
NHL (hockey sur glace)
Verizon Center
1974

Hoyas de Georgetown
NCAA (basket-ball universitaire)
Verizon Center
1907

* Les Nationals de Washington sont les anciens Expos de Montréal, créé en 1969.

J’espère vous avoir donné le goût de visiter Washington. Cette ville n’est qu’à 940 km soit environ 9h30 de route de Montréal. De plus, la majorité des attractions sont gratuites car se sont des monuments.

Merci d’avoir lu mon texte.

Ecrit par Isabelle dans : 456 B,Géographie,Vacances | Tags :
16
Mar
2015
1

Le voyage d’Élianne

Bonjour cher lecteurs et lectrices,

Je m’appelle Élianne, j’ai 10 ans, j’adore voyager, mes parents, ma sœur et moi avons réalisé Un rêve. Je voulais vous en parler.

Au tout début, mes parents avaient un tout petit bateau de 17 pieds. Il s’appelait L’escapade. Ma sœur et moi ne l’avons pas connu. Quand nous sommes nées, notre tout premier bateau était Brin d’Étoile, mais avant cela, nous louions des bateaux. Ensuite, nous avons décidé d’avoir un plus grand bateau de 40 pieds. On avait 3 choix de noms pour notre bateau; Olivier, Donquillechotte et Élijuju. Après plusieurs réflexions, nous avons décidé de le baptiser Donquillechotte.

bateau donquillechotte

 

 

 

 

 

 

Le départ pour partir vers le Sud a été difficile pour mes parents, ma sœur et  moi parce que nous savions que peut-être qu’en revenant nos amis ce seraient fait d’autres amis. Pour les parents, c’est sûr, ce n’est pas la même chose, leurs inquiétudes étaient leurs emplois, la maison, etc.

Le retour aussi a été difficile parce qu’on savait que cette belle aventure allait finir. Que la vie normale allait revenir et le cours de la vie :(.   Depuis 2 ans, nous déprimons en regardant  les photos de notre voyage, puisque cela fait deux ans que nous sommes revenues de notre voyage.

Un article d’Élianne

15
Jan
2015
1

Mes vacances de Noël

Par Marianne

Bonjour, mon nom est Marianne et je suis  dans la classe de Sabrina (456A). Je vais vous raconter mes vacances de Noël qui pour moi ont été  merveilleuses et m’ont permis de bien me reposer.

Le 24 décembre, notre petite famille est descendue au chalet de mes grands-parents pour y passer le réveillon en compagnie de ma marraine, ma tante, mon oncle, mes cousins et mes grands-parents. Pour débuter notre beau réveillon, nous sommes allés à la messe. Ensuite, nous sommes revenus et nous avons déballé les nombreux cadeaux qui se trouvaient en dessous du sapin. Le cadeau que j’ai préféré a été le pyjama en léopard que m’a donné ma marraine.

Le lendemain, mes parents et moi sommes allés chez mes grands- parents du côté de ma mère. Quand nous sommes arrivés, nous avons salué mes grands- parents, mon parrain, ma tante et mon beau cousin. Puis, après nous nous sommes dirigés vers le salon afin d’y déballer les cadeaux, ensuite, nous avons mangé un repas délicieux. Le cadeau que j’ai le plus apprécié a été le chèque cadeau pour aller décorer des gâteaux que m’a donnés mon parrain.

Le 31 décembre, mes grands-parents du côté de mon père sont venus chez nous. Nous avons mangé de la fondue  chinoise et nous avons écouté le Bye bye  2014, tous ensemble réunis sur le divan.

Le 1er janvier, nous sommes allés fêter la nouvelle année chez la sœur de mon grand- papa du côté de ma mère. C’était très amusant!

Le 4 janvier, c’était mon  match de ringuette, mais, ce n’était pas une partie ordinaire, c’était le match des étoiles. Et j’y étais invité, alors j’y suis allée et nous avons gagné 7 à 1.

Ce que j’ai beaucoup aimé de mes vacances ça a été de passer du temps avec ma famille et mes  amis.

Pour mes vacances de l’année prochaine, je souhaite d’avoir une belle température avec beaucoup de  neige.

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Festivités,Vacances | Tags :
17
Juin
2014
1

Paris

Récemment, je suis allée en voyage. La destination était Paris en France, comme c’est un pays que plusieurs gens veulent visiter, je me suis dit que pour ceux qui rêvent d’y aller un jour j’allais vous faire un petit résumé des endroits que j’ai beaucoup appréciés et qui vous serviront peut-être si vous décidé d’aller visiter cette ville magnifique.

Tour Eiffel
Évidemment, je ne pouvais pas passer à côté de la Tour Eiffel. Du haut de ses 324 mètres, la tour est vraiment impressionnante. Juste à côté des champs de mars, la tour Eiffel est en bordure de la Seine (grand fleuve) et elle est située dans le 7e arrondissement. La tour a battu pendant 41 ans le record du plus grand monument au monde. Construite pas Gustave Eiffel pour l’exposition universelle de Paris en 1889 ce monument est devenu le symbole de la capitale française.

Centre Louis-George Pompidou
Le centre Louis-George Pompidou est un des endroits que j’ai beaucoup aimé. Dès que nous arrivons, nous voyons la belle ambiance qui règne là-bas. La grande place en avant est bondée des gens qui jouent de la musique, qui font des pique-niques ou qui regardent simplement ce beau bâtiment. L’intérieur est comme un mini centre d’achat. On y trouve une librairie ainsi qu’une bibliothèque, un restaurant et une cité pour les enfants. Il ne faut surtout pas oublier ses expositions temporaires et permanentes. Pour ma part, je suis allée voir l’exposition d’art moderne permanente (je vous la conseille). Il y avait des œuvres vraiment très jolies. Il y a aussi un escalator géant qui permet de monter sur le toit de l’immeuble (bien sûr, il y a des murs vitrés) d’où nous pouvons observer tout Paris. Il y a même un restaurant.
Cité des sciences
J’ai adoré la Cité des sciences située dans le quartier de La Villette. Nous sommes allés voir l’exposition sur les jeux vidéo (pour faire plaisir à mon frère). Nous sommes rentrés dans une salle vraiment moderne. Il y avait des lumières fluorescentes partout. Moi qui avais un chandail blanc je « flashais » beaucoup. Avant de nous rendre à notre deuxième exposition, nous avons fait un crochet par la salle d’illusion d’optique. C’était magique! J’ai vu mon père voler et j’ai aussi mis ma main dans le visage à mon père sans le toucher. Notre deuxième exposition portait sur la voix. Encore une fois, les décors étaient magnifiques. Il y avait plusieurs facettes et c’était vraiment bien fait. Je vous   d’y aller puisque même si vous n’êtes plus un enfant, vous allez sûrement adorer!

Montmartre
Rendue célèbre grâce au film Amélie Poulin, Montmartre est le point le plus haut de Paris.
On accède au sommet de la colline par le funiculaire ou en empruntant la rue Foyatier formant un escalier de 222 marches. Montmartre contient aussi des monuments religieux. Le plus important d’entre eux est la Basilique du Sacré-Cœur. Avec dix millions de visiteurs par an, le Sacré-Cœur est l’endroit le plus visité de Paris juste après la Cathédrale Notre-Dame. La principale raison pourquoi j’ai aimé Montmartre est que j’ai trouvé ça vivant. Il y avait des gens partout, des prestations et des magasins grands ouverts (entre autres une crèmerie artisanale. J’ai vu de la crème glacée aux macarons. MIAM !).

Canal St-Martin
Le Canal est loin d’être juste un simple canal. C’est très sympathique surtout les soirs de fin de semaine où tout le monde est assis au bord et jase. J’ai beaucoup aimé aller magasiner sur le bord du canal. J’ai aussi visité un des deux cinémas. Et oui il y a deux cinémas sur le canal. Nous sommes aussi allés faire un pique-nique. Il y plein de restaurants magnifiques. Nous avons aussi découvert le Comptoir général. C’est une grande maison où ils ont aménagé un restaurant et une salle de réception.

Voilà ! C’est tout pour cet article. J’espère que vous avez aimé et que ça vous a donné le goût d’y faire un tour.

Lyla ( 6e année, classe de Sabrina)

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Activités culturelles,Vacances |
04
Juin
2014
1

Une chose à faire dans sa vie

Par Romane

Bonjour je m’appelle Romane et je suis en 4 ième année. Je vais vous parler de Skyventure une expérience que j’ai vécue dans ma vie et que j’ai adorée.
Qu’est-ce que Skyventure ?
Skyventure un endroit qui vous donnera l’opportunité de vivre l’expérience d’une chute libre toute en sécurité. Une activité familiale ouverte à partir de 4 ans. Cette chute libre sera dans un tube cylindrique à la vertical, dans lequel se déplace une colonne d’air à 175 km heure.
Le fonctionnement !!!
Dans ce tube, il y aura un instructeur qui vous aidera à tenir en place dans les airs, cet instructeur vous donnera aussi des conseils pour que votre chute libre soit plus agréable et plus facile. Avant de rentrer dans le tube l’instructeur qui sera avec vous, vous montrera quelle position il faut adopter. Il vous apprendra les signes qu’il vous fera lorsque vous serez dans le tube. Les signes serviront à vous dire quoi améliorer exemple : les jambes plus hautes, la tête vers le bas .
L’équipement :
Évidemment, quand vous serez dans le tube vous aurez un équipement, l’équipement sera constitué d’une salopette qui recouvrira tout votre corps, de lunette de protection, d’un casque et des bouchons pour les oreilles. Les bouchons pour les oreilles seront utiles quand vous serez dans le tube parce qu’à l’intérieur, il y a l’air qui vous poussera et le son est tellement fort que vous serez content de les porter. Là-bas il y a une caméra qui vous filmera lors de votre chute libre. Cela vous permettra de vous regarder après.

Mon expérience et mon avis :
Lorsque je suis rentrée dans le tube la première fois, j’ai eu un peu peur. Mais après un moment, j’ai adoré ça et j’ai trouvé ça extraordinaire de pouvoir vivre l’expérience d’une chute libre. Je vous recommande cette activité.

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Sports,Vacances |
23
Mai
2014
0

Ça sent le printemps à plein nez!!!

par Céleste

Vieux-Port_de_Montreal_12Cliquez ici —–»»»» article de journal printemps

pour lire mon article!

 

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Arts littéraires,Géographie,Vacances | Tags : ,
29
Avr
2014
0

Les lieux à visiter si vous allez à Lac Brome

Par Laurence N.

Voici quelques lieux auxquels je vous conseille d’aller si vous êtes de passage à Lac Brome et dans les villes aux alentours.

 

La plage Douglass

Le sable chaud de la plage Douglass est parfait pour une longue et torride journée d’été. Sa plage donnant sur le Lac Brome d’où le nom de la ville est parfaitement rafraîchissant. Vous y deviendrez accro. J’y suis allée tous les jours de l’été. Je vous la conseille fortement!

 

 Bistro Le star café

Au Star café, on sert de délicieux sandwich, salade, pain aux bananes, jus et plus encore. Un délicieux ravitaillement ne vous ferait pas de mal, passez vite au Star café. Après une bonne journée de nage à la plage Douglass, le Star café est l’endroit où nous adorons aller et où je crois que vous adoreriez aller vous aussi.

 

Le parc naturel Call Mills

Les sentiers de marche qui se trouvent à Call Mills sont sublimes. Les pins qui s’y trouvent sont immenses et peuvent atteindre les 1000 ans! Les deux sentiers s’y trouvant forment une boucle. À leurs croisements, on est surpris de découvrir une magnifique rivière dans laquelle en été il est agréable de se baigner. Le courant y est un peu fort et les roches sont glissantes, attention de ne pas tomber vous pourriez vous blesser. On y trouve des écrevisses et quelques rares poissons. Elle est agréablement froide et surplombée d’une magnifique et grande forêt qui vous charmera dès  le premier coup d’œil. Laissez- vous emporter par le doux chant des oiseaux, le bruit du courant et le calme de ce lieu incroyablement beau.

 

Le restaurant Le relais

L’immanquable restaurant Le relais, est  superbe. Le plat que je conseille fortement ici est un hamburger. Le hamburger est accompagné d’un dessert glacé. Une délicieuse crème glacée onctueuse au chocolat servi avec du coulis de chocolat, fraise ou caramel. En entrée je conseille la délicieuse salade césar. L’auberge et restaurant Le relais est une ancienne vieille auberge pour paysans qui s’arrêtaient prendre une pause après un long voyage. Il reste encore un « raque » pour garer les chevaux. J’adore ce restaurant et vous le conseille.

 

Les jolies boutiques de Sutton

Dans la petite et très calme ville de Sutton, se trouvent de très jolies petites boutiques. On y retrouve autant des boutiques de jouets que des boutiques de linges et de savons. On y retrouve aussi de délicieux restaurants. Bref, ce petit coin de la ville bondé de petits restaurants et boutiques est très accueillant. Si vous êtes de passage à Sutton, allez-y, vous en ressortirez les bras pleins de sacs.

 

La montagne Ski Bromont

Autant un parc aquatique l’été qu’une montagne de ski l’hiver, la montagne Ski Bromont est reconnue pour son immense parc aquatique autant que pour ses spectaculaires pistes de ski. Malgré que vous y êtes sûrement déjà allé, je vous conseille d’y retourner. Autant en été qu’en hiver, on s’amuse toujours plus à mesure que l’on y retourne.

 

Le mont Sutton

Tout comme la montagne de Ski Bromont dont je vous ai parlé précédemment, en hiver les pistes de ski sont magnifiques. Puis quand on ne peut y skier, les sentiers de marche qui monte jusqu’au sommet du mont, sont majestueux tout comme la ville vue d’en haut. De plus, puisqu’à Lac Brome  nous sommes très proches de la frontière qui sépare les États-Unis du Canada, on peut apercevoir la fameuse montagne Jay peak. Du haut du mont Sutton, la vue est magnifique.

 

Le centre de la nature

Dès que l’on entend le nom « Centre de la nature » on se dit oh non pas encore un parc où aller se promener en nature. Par contre, le centre de la nature est tout le contraire de ça. Il comporte, un terrain de basket, un terrain de baseball, un terrain de tennis, un terrain de badminton, un skate park, une piste cyclable, des jeux d’eau, une plage, deux structures de modules, des structures d’entraînement, un minigolf et un bâtiment comportant des toilettes et des machines distributrice. C’est un endroit rêvé pour tout enfant qui a besoin de se dépenser.

La plage Fulford

Nous avons cherché longtemps la plage Fulford s’attendant à voir une grande plage comme la plage Douglass. Mais non. Nous avons fini par rentrer dans une entrée d’auto découragée, prêts à revirer de bord et à retourner à la maison. Par contre, nous sommes rentrés un peu trop loin dans l’entrée d’auto. Nous avons alors vu une enseigne qui annonçait « Bienvenue à la plage Fulford ». Nous n’avons pas eu à avancer plus car déjà devant nous, il y avait un vieux parc en mauvais état. Nous nous demandions tous où était la fameuse plage que nous avions tant cherchée. Nous avons finalement vu à côté du petit parc, une clôture. Quand nous avons ouvert la petite porte de la clôture, nous avons descendu une petite côte et nous avons aperçu la fameuse plage! Il y avait une table à pic nique et à peine un petit coin de sable. Mais le plus amusant dans cette plage était bien sûr le lac. Moi et mes frères avons donné des noms à chacun des petits compartiments du lac. Il y avait un petit rond de pierre avec de l’eau plus chaude que les autres. Cette partie du lac, on l’appelait « le spa ». Ensuite, il y avait une grande étendue d’eau, très calme. Celle- là on l’appelait « la piscine ». Il y avait aussi, un autre endroit qui formait une petite chute.  Le courant y était fort alors on nommait cet endroit, « les rapides ». La dernière partie était elle aussi entourée de roche, mais elle par contre était plus grande. Vu que cette petite partie était à l’écart, et que les roches fermaient complètement le cercle, aucune eau ne passait. Donc, le niveau de l’eau était très bas. On l’appelait donc, « la pataugeoire ». J’ai adoré y aller et je crois que vous aussi vous aimeriez.  

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Géographie,Vacances,Vivre avec la nature | Tags :
02
Mar
2014
1

Que faire pendant la semaine de relâche?

Par Thalissia

Salut ! Si tu ne sais pas quoi faire pendant la semaine de relâche. Voici 5 activités  que tu peux faire (si tu t’ennuies).

Tu veux faire le tour du monde ? Alors va au festival international des films pour enfants de Montréal. Nommer la <<FIFEM>> c’est pendant la semaine de relâche (du 2 mars au 10 mars) ce sont des films qui viennent des 4 coins du monde ! Ce sont de très bons films et ça fait changement. Voici le lien menant à l’activité www.fifem.com.

Tu veux battre ton record de vitesse ? Alors va glisser avec ta famille ou tes amis. Voici quelques places ou tu peux allert’amuser  Il y a le village vacances Val Cartier, Saint-Jean de Matha, la pente des Pays d’en haut, le Mont Royal, le Mont StHilaire, Bromont, parc Maisonneuve. Il y a quand même beaucoup de glissades où tu peux t’amuser avec ta famille.

Tu as hâte à l’été? En attendant va à la piscine. Mais attention il y a certaines piscines où il est obligatoire de porter un casque de bain. Voici 5 piscines gratuites pour te baigner même pendant l’hiver. Les piscines sont la piscine Lévesque du plateauMont royal  adresse 956 rue Marie -Anne EST numéro 514 872 2823,la piscine Schubert 3950  boulevard Saint -Joseph numéro 514 872 258, la piscine du centre sportif  Côte des neiges 4880 avenue Vanhorne numéro 514 342 9988, la piscine du centre sportif Notre-Dame de grâce 6445 avenue de Monkland numéro 514 481 4634  et la piscine Rosemont 6101 8ième avenue numéro514 872 6622. Voilà voici 5 piscines ou tu peux t’amuser ! (et c’est 5 piscines intérieures).

Tu veux te comparer aux champions olympiques ? Alors va te pratiquer à patiner ! Il y a plein de patinoires extérieures. Comme le parc près de chez toi, le parc Maisonneuve, ou le vieux port. S’il pleut, tu peux aller dans les patinoires intérieures comme aux 1000 de la Gauchetière  au centre ville.

Tu veux te reposer dans le silence et la tranquillité? Alors va à la bibliothèque  de ton quartier emprunter des livres ou des films Si tu veux plus de choix, je te propose d’aller à la grande bibliothèque au métro Berri ou à la toute nouvelle bibliothèque Marc Favreau.

Comme tu peux le constater, il y a beaucoup d’activités que tu peux faire pendant la semaine de relâche !

 

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Activités culturelles,Festivités,Vacances | Tags :
30
Mai
2013
2

Cuba vue sous un autre angle

Par Juliette

Situation de départ; La colonisation de Cuba                                     

L’histoire de Cuba commence en 1492. Christophe Colomb la* découvrit lors de son premier voyage et pensa avoir trouvé le Japon!  Les premiers habitants qui vécurent à Cuba étaient les Taïnos et les Ciboneys.(1)

Dès le début, l’île a appartenu aux Espagnols qui l’ont colonisée. Les Espagnols ont prélevé les réserves d’or en très peu de temps. Alors, ils ont commencé à planter la canne à sucre, le café et le tabac. Ils ont vite épuisé leurs réserves de Cubains à cause des massacres, du mode de travail très intense et très difficile et surtout des maladies importées d’Europe qui étaient inconnues à Cuba. Ainsi, les Africains arrivaient en quantité industrielle.

Élément déclencheur; La guerre de dix ans

En 1868, Carlos Manuel de Cespedes, un riche propriétaire de terre décide de relâcher ses esclaves et part une guerre contre les Espagnols pour arrêter  l’esclavage. En faisant cela, il déclenche la Guerre des dix ans.  Les États-Unis soutiennent Cuba.  Plusieurs bateaux débarquent pour combattre contre les Espagnols.

Mais même avec cette aide, les Espagnols font une victoire sanglante. Par contre, les Cubains ont fait une demi-victoire parce qu’en  1886 une loi est mise en place pour l’abolition de l’esclavage.   Mais les changements attendus à la suite de cette entente ne sont pas réalisés. Alors les Cubains repartent en guerre. Une guerre sur l’indépendance de Cuba devient réalité le 29 janvier 1895. Les Espagnols fatigués veulent en finir, alors ils envoient  280 000 autres soldats pour aider les 21 777 soldats déjà sur place. Cuba réussit avec de la difficulté à chasser les Espagnols au début de l’année 1898.

(1)Les informations ont été prélevées sur Wikipedia et dans un guide de Lonely  Planet Cuba.

 

 

Péripéties; différents dirigeants

Suite au départ des Espagnols, le 20 mai 1902, les Américains évacuent  l’île et la République de Cuba est officiellement créée. Mais un amendement est sorti par les Américains du nom de l’amendement Platt. Cet amendement permet aux États-Unis d’intervenir à Cuba si l’État a de la difficulté à gouverner le pays.   Les Cubains ont un gros commerce avec les États-Unis pour l’exportation de sucre. Même si la population cubaine a un doute sur l’amendement, il sert à  quelque chose; les Américains interviennent quatre fois à cause que le gouvernement les réclame.

À la fin de la première guerre mondiale, les Européens recommencent à produire du sucre et les Cubains sont en faillite. Leur situation s’aggrave à la suite de la crise de 1929. Beaucoup de chômage, de banditisme et de grèves apparaissent partout sur l’île. Ce qui donne pas mal de travail au gouvernement. Cela se poursuit par une fuite du gouverneur et laisse un très gros vide dans le pays. Les Américains interviennent et mettent un gouverneur du nom de Fulgencio Batista pour s’occuper du pays.

Il se passe plusieurs années durant lesquelles Batista établit un régime sur Cuba. En 1958, La Habane, la capitale de Cuba, compte beaucoup de maisons de loterie, de clubs de nuit, de casinos et autres. La ville devient la capitale latino-américaine et on y compte plus de 300 000 touristes américains chaque année. Mais hors de la ville des milliers de familles meurent de faim et sont malades parce qu’à la campagne les hôpitaux et les écoles se font rares.

Fidel Castro né en 1926 proche de Santiago de Cuba, fait ses études à la Habane pour devenir avocat. Même s’il est jeune, il trouve que le système communiste de Batista n’est pas très juste.   Il décide qu’il fera tout se qu’il peut pour changer cela. En 1950, Fidel se présente pour les élections de 1952. Il se fâche après que Batista ait annulé les élections illégalement. Il recrute des jeunes et les entraîne pour un combat acharné. Le 26 juillet 1953, Fidel attaque une caserne mais il en fait un bel échec et il se retrouve en prison jusqu’en 1955.

Lorsque qu’il sort de L’île de la Jeunesse (Juventud) où il a été emprisonné, il va retrouver son frère Raul et ils partent au Mexique. Là-bas, ils rencontrent un jeune homme du nom d’Ernesto Che Guevara. Ils lisent ensembles et rassemblent plein d’informations et en viennent à la conclusion que Batista doit quitter.

En 1956, un bateau arrive sur la côte de Cuba, mais se fait arrêter par un groupe de l’armée et plusieurs personnes sont très blessées. Le groupe réussit malgré ça à monter à la campagne. Les gens de la campagne décident d’aider Fidel.

En août, l’armée attaque Batista, ils sont plus nombreux et ils combattent l’armée de Batista qui tombe. Après avoir fait cela, Fidel Castro se retire pour aider les blessés, durant ce temps Batista décide de prendre la fuite de peur que Fidel revienne avec une armée encore plus grande.

Dénouement;   L’embargo

Il y eut pendant plusieurs années pas mal de batailles et de choses mystérieuses et les Cubains accusaient de plus en plus les Américains. Cuba commençait à se questionner.

L’implication des États-Unis est de plus en plus critiquée. Cuba leur dit qu’ils ne sont plus les bienvenus. Les États-Unis très fâchés décident de se retirer dans leur pays et de tout couper les liens avec Cuba. Cuba ne peut plus faire de commerce avec les États-Unis et aura de la difficulté à se procurer certaines marchandises. On parle d’un réel embargo (interdiction de commerce entre les deux pays), à partir de 1962.

Situation finale; Cuba aujourd’hui

Suite à l’embargo, les Américains ont tout à fait stoppé Cuba. Ils ne s’en sont pas aperçus tout de suite, mais ils avaient figé complètement Cuba dans l’ancien temps.

 

Je voudrais vous donner des exemples que j’ai vu de mes propres yeux lors de mon séjours là- bas. Je vous parlerai de; Cien Fuegos de Cuba, Trinidad de Cuba et de la Havane, la capitale de Cuba.

La Havane

La Havane qui est la capitale de Cuba est très belle. J’ai trouvée la Havane très spéciale dans son genre. Elle a beaucoup de bâtiments avec plein de styles et plein d’armoiries incrustées. Elle a bien sûr quelques bâtiments qui sont modernes.  Vous trouverez des bâtiments qui ont le premier étage très très haut et les autres étages avec des plafonds de la même hauteur que  chez nous. Ça fait drôle d’aller dans des restaurants que lorsque tu rentres c’est très vaste et très élevé.

  

Mais la Havane a surtout la plus belle collection de vielles voitures qui peut exister. Il y en a de très vielles et cabossées comme d’autres qui ont de grandes ailes et qui sont toutes colorées.

Cien Fuegos

 

Cien Fuegos est une ville un peu particulière comme toutes les villes de Cuba. La ville présente a été reconstruite en 1821 après un ouragan qui l’avait détruite. À cette période, c’était des Français originaires de Bordeaux qui y vivaient. Ainsi ce sont eux qui l’ont rebâtie à leur manière avec l’architecture de Bordeaux.

Dans cette ville, le centre-ville est très différent. C’est une grande rue piétonnière avec les petits commerces tout autour et aussi dans les deux autres rues transversales. Les Bixi-Taxi (ce sont des bicyclettes modifiées pour transporter des passagers à l’arrière) sont partout,  les gens les prennent au lieu de marcher pour parcourir des distances. Les maisons ont un grand balcon avec des piliers (colonnades) pour que les passants puissent marcher le long de la rue à l’ombre sous cette grande véranda.

À Cuba, les gens mettent des affiches de Che Guevara partout. C’est une grande personne pour Cuba.  Il s’est impliqué personnellement contre le régime de Batista et a accompagné  Fidel et Raul dans leurs actes pour libérer Cuba.

Trinidad

  

Trinidad est une des plus vieilles villes de Cuba. Elle est située à deux heures de Cien Fuegos.

La ville est toute pavée de briques. La ville de Trinidad a été gardée intacte parce qu’elle est patrimoine mondial de l’UNESCO, mais si les Américains n’avaient pas quittés Cuba, la ville aurait été rénovée. Mais Trinidad n’a pas eu une influence comme Havane ou Cien Fuegos c’est une ville espagnole ou plutôt coloniale.

Depuis qu’Obama est là, les choses commencent à changer. Certains guides touristiques parlent même d’un achalandage de plus de 100 000 Américains par année. D’ailleurs, depuis peu des vols directs de Miami ont été introduits. Il y a seulement quelques années, les Américains qui voulaient venir à Cuba devaient passer par le Mexique ou le Canada!

En terminant

Cuba est une île très différente des autres îles et la présence  des États-Unis et par la suite l’embargo y sont pour quelque chose.

Imaginez,  si les Américains étaient restés comment elle serait en ce moment même; ce serait sûrement une île différente, mais elle ne le serait sûrement pas pour les mêmes raisons. Elle serait moderne avec de vrais épiceries, des voitures neuves, une grande nouvelle Capitale, des Mac Donald et des KFC (PFK en français) et les Cubains parleraient peut-être même anglais!  Un peu comme Puerto Rico. Mais grâce au États–Unis, on la surnomme; l’île figée dans le temps; l’ancien temps des Caraïbes, et même l’île hors de la modernité!

Je vous ai fait une autre sorte d’article que j’espère vous avez apprécié. Vous aurez peut-être un petit aperçu de New York à ma manière avant la fin de la chronique de Don Quillechotte.

Votre reporter sur l’eau.

Juliette

*Capsule de français liée au texte de notre belle Juliette:

Il n’existe pas de règle absolue qui détermine le genre des noms de pays et l’article qu’il faut employer devant ces noms. Il faut consulter les dictionnaires et les encyclopédies pour trouver ce genre de renseignement.

C’est particulièrement embêtant pour toute personne dont le français n’est pas la langue première, car l’article devant le nom de pays ne lui vient pas naturellement. Il lui est donc impossible de deviner le genre. Même pour un francophone, les noms qui ne sont pas précédés de la ou le peuvent lui poser problème. Il peut être difficile de deviner le genre d’Ukraine, Singapour, Maurice et Haïti par exemple. Les ouvrages nous diront que les trois premiers noms sont féminins et qu’Haïti est masculin.

On ne peut pas non plus se fier à la finale du nom. Par exemple, ce ne sont pas tous les noms finissant en –a qui sont féminins : Guatemala et Venezuela sont masculins, tandis que Cuba est féminin. 

Tirée du Portail linguistique du Canada

http://www.noslangues-ourlanguages.gc.ca/bien-well/fra-eng/grammaire-grammar/pays-country-fra.html

Ecrit par Isabelle dans : Où est Don Quillechotte?,Vacances | Tags :

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | TheBuckmaker.com WordPress Themes | Traduction WordPress tuto

Aller à la barre d’outils