11
Jan
2013
2

UN PROJET QUI CONTINUE!!!

 

Bonjour chers visiteurs!

Il est maintenant l’heure de vous expliquer la réalisation de notre livre sur Montréal. Vous vous souvenez que, pour notre projet de correspondance, nous allons présenter Montréal à nos amis Terre-Neuviens en leur dédiant un livre fait par notre classe. Dans le livre, y seront retrouvées des informations sur l’histoire de Montréal, sur nos soins de santé, sur nos équipes sportives, sur nos artistes, etc.

Pour en venir à un aussi beau résultat, il a fallu plusieurs périodes de projet. Voici les étapes de réalisation dont nous avons eu à faire face:

1- Faire la tempête d’idées en classe. Chacun de nous livrait  son idée de sujet pour le livre.

2- Se répartir en petites équipes avec les élèves sur le sujet qui nous intéressait.

3- Savoir exactement ce que nous voulions savoir sur ce sujet et commencer à chercher les informations.

4- Écrire l’information trouvée sur papier et se faire corriger.

5- Écrire le tout à l’ordinateur et trouver les images qui représentaient le mieux le texte.

6- Faire la plus belle mise en page qui soit! 🙂

Puisque nous avons tous fini nos textes, Valérie, notre stagiaire, a rassemblé tous nos textes et a fait un beau livre.

Je vous reviens bientôt avec le suivi de notre projet!

Maxinne, 6e année.

Ecrit par Isabelle dans : 456C,Arts littéraires,Géographie,Sports | Tags :
25
Oct
2012
1

L’athlétisme

Charlotte, Classe de Karina

Premièrement, savez-vous ce que c’est, l’athlétisme?

L’athlétisme est un sport divisé en trois parties : le saut, le lancer et la course (et même une épreuve de marche!).

En course, on fait de l’endurance, du sprint et des courses diversifiées (course relais, course en intervalles, course de brouette humaine…).

En lancer, on lance  des poids, des javelots, des disques, des balles… avec ou sans élan.

En saut, on saute en longueur, en hauteur, par-dessus des haies et parfois à la perche!

 

Cette année, je fais partie d’un club d’athlétisme où l’on se réunit chaque mardi soir, à l’extérieur pour la session d’automne, et on court en groupe (mon groupe, c’est les 11-12 ans). Le cours dure 1h20, de 6h30 à 7h50 et s’allonge parfois jusqu’à 8h00. Dans ces cours, on  alterne entre les exercices et la course.

Dans mon club, il y a deux sortes d’exercices, les Dynamiques et les Explosions. Les Dynamiques sont des exercices plutôt lents. Ils travaillent la musculation et la souplesse.  Les Explosions, eux,  sont des exercices où l’on donne notre maximum. Par exemple, si mon entraineuse dit de sauter en période  d’Explosion, on doit sauter le plus loin, le plus haut ou le mieux possible. Aussi, en Explosions, on fait des exercices qui consistent à se placer dans une position qui diffère chaque fois (assis en indien, en push-up…). Une fois dans cette position, on attend le signal. Lorsqu’ il est annoncé, on fait un sprint sur une courte distance.

En athlétisme, on fonctionne avec le pourcentage. Je vous donne un exemple : si on nous demande de courir à 80%, nous devons courir à 80% de notre vitesse maximale de course.

Mon cours se passe à la piste Étienne-Desmarteaux où nous avons accès à une piste de course éclairée le soir et à des terrains verts aux alentours. Chaque tour de cette piste équivaut à 400 mètres.

Et voilà, je pense que j’ai fait le tour de ma passion! Merci d’avoir lu mon article!

 

Ecrit par Isabelle dans : 456C,Sports | Tags :
31
Mai
2012
0

Petit arrêt à Pelican Island

Par Élianne

L’île Pelican permet de faire du très bon « snorkelling » (plongée en apnée). J’y suis arrêtée avec ma famille. On a fait une plongée et on a vu plusieurs poissons-perroquets. Le poisson-perroquet est un poisson avec de très belles couleurs.

On a aussi vu des coraux et des oursins.

J’ai bien aimé ma plongée à Pelican Island. J’aime beaucoup faire de la plongée avec ma famille.

Aimez-vous les articles de Don Quillechotte? Vous pouvez envoyer vos commentaires à l’adresse suivante : donquillechotte@gmail.com

31
Mai
2012
0

Les Îles Vierges Américaines

USVI  par Juliette Houde

Bonjour, je vais vous parler des USVI. Ce sont 3 îles et plusieurs petits îlots. Les 3 îles principales sont St-Croix, St-Thomas et St-John. Les Îles Vierges Américains sont situées entre les îles vierges Espagnols et les îles vierges Britanniques. La capitale des Îles Vierges Américaines est Charlotte-Amalie. Les USVI comptent 106 405 habitants (2010).

Histoire

Je vais vous raconter un peu l’histoire de St-Thomas. L’île de St-Thomas fut occupée vers 1672 par les Danois qui, par la suite, prirent possession de St-John et St-Croix. Ils étaient toutefois en minorité dans la population qui comptait en majorité des Anglais, des Hollandais Français Huguenots. En 1691 la « Danish west indian company » créa le port-franc de Charlotte-Amalie (d’après le nom d’une reine danoise) qui devint l’un des plus grand centre de trafic des caraïbes.

Trafiquants, marchants d’esclaves, pirates de toutes races venaient commercer ou vendre les produits de leurs rapines. Mais ce port, ouvert à tous, était aussi zone neutre, les adversaires les plus acharnés à l’extérieure devaient respecter cette règle et laisser leurs « sabre au vestiaire ». Des 1868, les Danois voulurent se débarrasser de leurs îles (St-Thomas, St-John, St-Croix) et en proposèrent la vente aux Américains. Ceux-ci finirent par accepter en 1917, pendant la 1ère guerre mondiale, pours des raisons de couverture stratégique du canal de Panama. Ils versèrent au Danemark la somme importante, pour l’époque, 25 millions de dollars. (1)

(1)  Extrait du guide de navigation : Guide des Antilles, Croisière et tourisme, Auteur : Jacques Patuelli les Éditions Atoll, Saint-Raphaël, France, page : 232    

 

Charlotte Amalie

Maintenant, Charlotte-Amalie est une ville entièrement ouverte sur les paquebots et leurs déversements de visiteurs. Les anciens bâtiments ont été rénovés et transformés en boutiques super modernes de même qu’en restaurants. Les touristes dévalent les rues de Charlotte Amalie et visitent tout ce qu’ils voient dont le « Black beard castel » et le musée de l’ambre que nous avons visité. L’ambre est une résine de l’arbre.  La résine est une tire qui se durcie avec parfois des bibittes dedans. Mais maintenant c’est un arbre qui n’existe plus.

Great St-James

St-James est une petite île à côté de St-Thomas. Cette île permet  de faire de la super plongée sous-marine et de l’apnée. Nous avons vu de superbes coraux à Fish cay :   mais aussi une raie et une tortue.

Super la plongée!

 

 

 

 

 

 

 

Caneel baie

Caneel baie est à St-John. Une autre île des USVI. Une baie ou le mouillage est un peu mouvementé mais avec de l’internet. Nous avons fait des sentiers avec Émille et Robin de Tortue de Mer. Les sentiers menaient dans la ville de Cruz baie ou nous avons fait un petit peu d’épicerie.

Nous sommes allés à la plage de Caneel qui se nomme Honeymoon Beach.

Je vous ai donné un aperçu des Îles Vierges Américaines. Parce que je ne les ai pas  toutes visitées, il reste St-Croix ou je ne suis pas allée. J’aimerais surtout visiter la ville de Christiansted. Les guides parlent que c’est une ville qui n’a pas beaucoup changée et qu’il y a encore des petites maisons danoises et de vieux forts mais bien entretenus. Les  bâtiments d’origine n’ont pas été transformés en boutiques et en restaurants modernes comme à Charlotte-Amalie. Et il y a plus d’endroits à visiter.

 

Vous avez des commentaires?

Écrivez-moi à l’adresse suivante : Donquillechotte@gmail.com

22
Mar
2012
8

Mon équipe de hockey

Par Thomas

Mon équipe s’appelle les Capitals de St-Léonard.  Je suis au niveau pré-novice MAGH 2.  Le MAGH 2 c’est pour les joueurs de 6 à 7 ans.

Nous sommes 12 joueurs dans mon équipe.  Il y a 3 positions : attaquant, défenseur et gardien de but.  Les joueurs changent de position.  Moi, j’aime être attaquant pour faire des buts.  Mon entraîneur me donne beaucoup de bons conseils.

Je joue les samedis et dimanches.  On commence les pratiques avec les réchauffements et on fini avec une partie.   On joue aussi des tournois. On en a 2 par année.

Ecrit par Isabelle dans : 123A archives,Sports | Tags :
14
Fév
2012
2

La classe neige

par : Océanne

Le jeudi 2 février 2012, la classe de Karina et celle de Claudia sont allées en classe neige. Les élèves ont pu faire plusieurs activités comme de la raquette, de la randonnée et d’autres activités. D’après mes informations, les 2 classes sont restées  2 jours et 1 nuit. Ils étaient dans un magnifique chalet avec cuisinière, lits superposés, salon avec foyers et 2 grandes salles  à manger. Pendant leur séjour, les élèves et leurs enseignantes ont eu la chance de pouvoir glisser en fin de soirée. Durant cette activité, il y eu quelques blessés (2 ou 3) mais ils se sont amusés et espèrent recommencer. Les élèves ont emporté leurs dîners du jeudi. Dans la soirée, les parents et les enseignantes ont fait le souper pendant que les élèves s’amusaient en écoutant de la musique et en jouant au mini-hockey. Le lendemain matin, les élèves, les parents et les enseignantes se sont réveillés à 7h du matin. Dès leur réveil, les élèves  ont  préparé leurs sacs pour partir. Le déjeuner a eu lieu vers 8h30 et ils ont mangé des céréales et des rôties. Avant de partir, les élèves ont pu faire 3 autres activités, la raquette, de la randonnée et l’observation de reptiles. Vers 13h00, les élèves ont pris leurs bagages et sont repartis vers l’école.

Je voudrais remercier les parents d’être venus.

Ecrit par Isabelle dans : 456B,Rose-des-Vents,Sports,Vivre avec la nature | Tags :
15
Déc
2011
2

L’acrogym

par Steve

En bref…

L’acrosport ou gymnastique acrobatique ou encore acrogym, est une activité gymnique artistique, mélangeant danse, gymnastique au sol et cirque.  Il consiste en la pratique de main à main acrobatique, enchaînements de porteurs, lanceurs, chorégraphies et acrobaties sur un thème musical.

L’acrosport se pratique en équipe (de 2 à 4 personnes par équipe), composée de voltigeurs, de porteurs et si nécessaire de pareurs. Le voltigeur est celui qui participe à une forme corporelle en utilisant (appui, équilibre ou saut) une autre personne.  Le porteur est donc celui qui joue un rôle d’appui.  Il existe 5 types de formations : duo féminin – duo mixte – duo masculin – trio féminin – quatuor masculin et féminin.

Historique…

La Gymnastique Acrobatique tient ses origines de l’antiquité.  De nombreuses sculptures et peintures provenant de cette époque ont été trouvées dans divers lieux de la planète (comme par exemple : l’Égypte et la Grèce).  Les plus anciennes datent de 8 000 ans avant la naissance du Christ.  C’est grâce au cirque que la Gymnastique Acrobatique moderne à pu prendre son envol en combinant force, souplesse, équilibre et agilité.

La Gymnastique Acrobatique moderne, acrosport à l’époque, fût tout d’abord reconnue comme discipline sportive par l’ancienne URSS en 1939.  Plus tard, elle fut adoptée par la Pologne, la Chine, l’Allemagne et la Bulgarie.  Ces pays s’organisent et développent l’aspect compétitif de la discipline. Certains athlètes de l’époque vont fortement influer sur la pratique actuelle, à l’image du Polonais Konrad Zielinski qui fut juge expert et membre du Comité Technique de la Fédération Internationale de Gymnastique jusqu’en 2008.  Lors des premières compétitions, seule l’exécution technique était prise en compte.  Aujourd’hui, le niveau de difficulté et l’aspect artistique sont également évalués.

En 1973, la Fédération Internationale de Sports Acrobatiques (FISA) est créée.  Elle regroupe l’Acrosport et le Tumbling.  Les premiers Championnats du Monde ont été organisés à Moscou dès l’année suivante.  Le premier titre de champion du monde en paire mixte fût décerné à Yuri et Galina Savelyev.

En 1985, la discipline est reconnue par le Comité International Olympique.  Elle est intégrée en 1993 au programme des Jeux Mondiaux à La Haye (Pays-Bas).  Cinq ans plus tard, à l’occasion de l’entrée du Trampoline aux Jeux Olympique, la FISA et la FIT (Fédération Internationale de Trampoline) fusionnent avec la Fédération Internationale de Gymnastique.  En 2005, l’Acrosport devient Gymnastique Acrobatique, afin de répondre au souhait de la FIG de fédérer les pratiques gymniques et d’harmoniser les appellations.

Aujourd’hui, l’Europe reste le berceau de la discipline, mais tous les continents ont été touchés par la magie de la Gymnastique Acrobatique.

 

 

Ecrit par Isabelle dans : enseignants,Sports |
01
Nov
2011
1

Le cheerleading

 

Par Ariane

Le mot «cheerleader» vient de l’anglais «cheer» qui signifie encouragement et «leader» qui signifie meneur. Le cheerleading est un  sport ou tout le monde doit  se forcer.

Pour faire du cheerleading il te faut un uniforme assorti avec le logo ou le symbole de l’équipe.

Fille :un maillot ajusté et une jupe courte .

Garçon : un t-shirt et un pantalon de jogging.

Chaussures de sport à semelle mole.

Il faut faire beaucoup d’étirements. On fait des mouvements tout le monde ensemble.

On fait des pyramides.

Tu vas peut-être utiliser des pompons.

 

Ecrit par Isabelle dans : 123C archives,Sports |

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | TheBuckmaker.com WordPress Themes | Traduction WordPress tuto

Aller à la barre d’outils