23
Mar
2016
0

Un écureuil à Montréal

ecureil1

Par la Gang des Patates

Dans le cadre d’un partage avec une classe de la Bretagne, nous avons créé un joli film. Celui-ci vous fera explorer quelques endroits qu’on aime bien de Montréal et vous fera vivre une aventure colorée.

Bon visionnement!

https://youtu.be/mtNwmavjYhY

Ecrit par Isabelle dans : 123 A,Géographie,Imagination |
23
Mai
2014
0

LA SPHÈRE D’OR

Par Collin

Il était une fois dans un petit village un fermier qui s’appelait Cozi. Il travaillait très fort pour le roi du château Montrebour. Un jour, on cogna  à sa porte toc, toc, toc. Il ouvrit la porte et un homme habillé en noir avec une cape noire entra et lui montra un sac d‘or et une carte. L’homme lui dit : « Rapporte-moi une sphère d’or au château du roi et je te donnerai 3 sacs d‘or. » Le fermier lui demanda pourquoi il fallait lui donner cette sphère et l’homme lui répondit simplement: « C’est l’ordre du roi! » L’homme reparti aussitôt. Alors le fermier alla voir le roi pour lui demander si cette histoire était vraie. Le roi lui répondit « Oui, il en est ainsi! » donc  le fermier prépara un sac avec de la nourriture et une arme et parti avec son cheval. Cela faisait des jours qu’il était parti puis il arriva dans une forêt noire et ténébreuse. Il y entra car la carte que lui avait donnée l’homme indiquait cette direction. En marchant, il entendit des voix derrière les arbres. Il regarda et vit deux gobelins qui  volaient un marchant. Cozi prit sa dague et sauta sur un des gobelins, il le mit par terre. Il l’assommât avec sa dague mais le deuxième gobelin l’attrapa et sortie son épée. Avant que l’épée du gobelin ne transperce Cozi, le marchant venu à sa défense et tua le gobelin avec son épée. Cozi se releva et vit que le marchant était en fait  une marchande. Cozi la remercia et alla partir quand la marchande lui demanda ce qu’il faisait ici. Cozi répondit : « Je viens chercher une sphère d’or qui est dans une montagne. » La marchande demanda alors : « Puis-je venir avec toi?» Cozi lui demanda si elle était certaine de vouloir prendre ce risque. Elle lui avoua qu’elle  aussi cherchait la sphère. Cozi demanda : « Pourquoi cherches-tu cette étrange sphère? » Elle dit : « Je la cherche pour que ce pays ou même ce monde ne se détruise pas. » Cozi était étonné d’entendre que la sphère avait des pouvoirs destructeurs. La marchande prétendait pouvoir rompre cette malédiction en détruisant la sphère. Cozi était prêt à continuer son aventure avec la marchande. Ils se présentèrent et Cozi apprit ainsi qu’elle se nommait Solviane. Les deux aventuriers partirent en direction de cette montagne abrupte. Après des mois de marche,  ils étaient rendus à la montagne. Cozi et Solviane virent des escaliers qui menaient jusqu’au sommet. Au bas de cette dernière se trouvait une indication disant : Voici les 400 marches qui mènent à la sphère. Les aventuriers arrivèrent au sommet où se trouvait la sphère. Cozi alla prendre la sphère mais tout à coup un golem d’or sorti et plaqua Cozi. Évidemment, cette mission ne pouvait pas être aussi simple. Solviane sortit une épée et attaqua le golem. Pendant ce temps, Cozi chercha à se défendre contre ce golem enragé. Heureusement, pour une seconde fois, Solviane était là pour le sortir de ces ennuis. Le golem ne se laissa pas faire, il sortit un pic du sol. Cozi avait repris ses esprits et frappa le pic avec sa dague. Le pic de roche se brisa. Le golem furieux frappa 4 fois Cozi et ainsi, le pauvre aventurier se retrouva au sol avec un bras cassé. Solviane sauta sur le golem et réussie à l’immobiliser et dit à Cozi : « Cozi,  prend la sphère et détruit la! » Cozi se releva et prit la sphère. Il réfléchit un bref instant. S’il détruisait la sphère, il n’obtiendrait pas d’or du roi et sera banni du royaume puisqu’il n’aura pas écouté la consigne de ce dernier. C’était un gros dilemme puisque s’il préférait l’or à la destruction de la sphère, le monde prendrait fin. Cozi se décida et lança la sphère au sol pour la briser. Elle éclata et le golem mourut instantanément puisque la sphère était détruite et que le monde devenait meilleur. Ils redescendirent la montagne fiers d’eux et ensemble bâtirent une nouvelle vie…

 FIN

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Arts littéraires,Imagination | Tags :
23
Mai
2014
1

Les photos troublantes

par Zoée

Introduction

Il était une fois deux amies qui s’appelaient Laurie et Maude. Laurie aime la  mode, sa couleur préférée est le rose, elle a les cheveux roses et elle a 12 ans. Maude aime beaucoup les spaghettis, sa couleur préférée est le mauve, son rêve est de devenir journaliste et elle a également 12 ans.

Cette histoire se passe en janvier 2020. Maude habite sur la 6e avenue et Laurie sur la 4e. Elles se sont rencontrées à Longueuil au centre-ville. Maude voulait acheter un très  beau chandail bleu et mauve, mais elle n’avait pas assez d’argent alors, Laurie l’avait aidé à faire baisser le prix pour que Maude puisse l’acheter. Depuis ce temps, ce sont de très bonnes amies.

Chapitre 1

En ce matin de janvier, Maude et Laurie vont à Longueuil pour magasiner. Elles arrivent dans un magasin d’art. Maude trouve un ancien appareil photo. Elle le prend et va a la caisse. La vieille dame dit sur un ton méchant

–         Non! Ceci n’est pas à vendre

Laurie insiste pour 20$. La caissière regarde l’ancien appareil photo.

–         Bon d’accord, dit-elle

Bonjour!

Je m’appelle Sébastien, aidez-moi svp et donnez tous les objets qui m’appartiennent à mon oncle!

Laurie et Maude prennent plein de photos durant la journée. Le soir, les filles les regardent. Après 15 minutes d’observations des photos, les filles remarquent une ombre de garçons avec une affiche. Dessus, il était écrit :

– Je ne comprends pas vraiment, dit Laurie.

Le lendemain, les filles allèrent à l’école. Le soir, elles prennent plein de photos. Vendredi soir, elles mettent toutes les photos les unes à côté des autres et elles remarquèrent que dans toutes les photos il y soit un chiffre ou une lettre.

–         Étrange…, dit Maude à Laurie.

Et si nous les placions en ordre de cliché? Les filles les placent et elles voient une adresse et un nom. Elles se répétèrent dans leurs têtes : « 1993, Éric »

-il faut aller voir Éric au 1993!, dit Laurie

Le lendemain, elles vont au 1993. Elles remarquèrent que c’était une bibliothèque. Maure et Laurie entrèrent et virent une dame. Elles s’approchèrent et lui demandèrent :

–         Est-ce qu’il y a un Éric ici?

La dame lui répondit :

–         Oui, c’est le patron. Il est dans son bureau.

Merci madame, lui répondit Maude.

Arrivées dans le bureau, elles virent un homme très vieux.

Elles s’avancèrent vers ce vieil homme. L’homme dit aux filles :

–         Qui êtes-vous?

–         Je m’appelle Laurie et elle c’est mon amie Maude, répondit fièrement Laurie.

Vous, je suppose que vous êtes Éric

Bravo ma petite, dit Éric.

Est-ce-que vous connaissez Sébastien, dirent les deux filles.

–         Bien sûr!, je suis son oncle.

–         Son oncle!? S’exclama Laurie.

–         Oui, répondit l’homme.

–         Mais où est Maude? reprit Laurie.

–         Je suis ici, répondit sèchement Maude.

Qu’est-ce que tu fais? demanda son amie.

–         Je regarde des…

Elle n’a pas pu terminer sa phrase. Maude était figée devant une photo.

–         C’est lui Sébastien sur la photo, en, en, en vie?!, bredouilla Maude.

–         Oui, hélas il est mort il y a 3 semaines. Nul ne sait pour quoi, mais il a été retrouvé près du parc. Il repose maintenant au salon funéraire. Nous ne sommes pas capables de décider une date pour l’enterrement.

Les deux filles et l’homme discutèrent pendant une heure. Le soir, elles rassemblèrent tous les objets de Sébastien. Il y avait :

  • Le vieil appareil photo
  • Les photos
  • Une petite statuette de bois.

Je vous explique, pendant que Laurie et Éric parlaient, Maude a volé la petite statuette.

–         Où as-tu trouvé ceci? demanda Laurie.

–         C’était à la bibliothèque dans le bureau d’Éric, répondit Maude.

–         Tu l’as volé!?

–         Oui, dit tristement la jeune fille, je me disais que ça nous aiderait sûrement.

–         Non! Ça t’aidera toi! Je ne veux pas être l’amie d’une voleuse! Oublie-moi!

 

à suivre dans le chapitre 2

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Arts littéraires,Imagination | Tags :
22
Mai
2014
0

La veste

Bonjour chers lecteurs, Je m’appelle Fatima et je suis en 6eannée.

De quoi je pourrais vous parler de pertinent…

Ah oui! Je sais! Je pourrais vous parler de blagues… Mais non c’est une blague ce n’est pas assez intéressant.

Je vais plutôt vous raconter une histoire que je connais et que je trouve particulièrement bonne.

L’histoire se nomme…

La veste

C’était un beau jour d’été, Le soleil brillait, les oiseaux chantaient.

Un jeune garçon de 15 ans (Carl, un jeune délinquant) marchait avec sa bande d’amis.

Ils virent une gigantesque maison abandonnée mais très sale. Puis, au même moment, un journal lui revola à la figure.

 

Par la suite Carl dit…
-Hey! Ça pourrait devenir notre refuge secret.
Ses amis hochent la tête d’une manière déterminée puis ils rentrèrent dans la maison. La maison était remplie de meubles abandonnés recouverts de draps blancs poussiéreux. Puis Carl tourna la tête et vit LA VESTE de ses rêves.

-Oh! Mon dieu! Les gars, regardez ça c’est une merveille de la nature.

La veste était décorée de petits papillons et de petites fleurs. (Peut-être que Carl a l’air d’un dur à cuire mais en fait, c’est un tendre) bon, revenons à l’histoire.

Après avoir trouvé la veste et scruté l’endroit, ils repartirent chacun de leur côté.

Carl rentra chez lui, il était 10h00 du soir. Ses parents étaient très inquiets et lui firent un sermon sur l’heure de rentrée à la maison. Après Carl remonta rapidement dans sa chambre et claqua la porte brusquement. Vers 11h30 Carl entendit de drôles de bruits dans le salon. Il descendit en bas tout endormi. Il vit le salon intact sauf que le téléviseur était ouvert, il le ferma et alla à la toilette. En revenant dans le salon, le sofa n’était plus là et la veste était étendue à sa place. Puisqu’il était très endormi, il ne se rendit compte de rien, il prit sa veste  et remonta les escaliers.

 

À 1h00 du matin il réentendit du bruit, Il alla en bas puis l’eau du lavabo coulait. Endormi il ferma l’eau, alla à la toilette encore une fois et à son retour, c’était au  lavabo d’avoir disparu. La veste gisait à la place de ce dernier. Carl prit sa veste et remonta en haut pour finir sa nuit sans s’apercevoir de quoi que ce soit.

À 3h00 du matin, un son se fait à nouveau entendre. Carl se réveilla et descendit pour voir ce qui se passait. Il ne trouva rien de spécial, se prit un verre de lait et retourna dans son lit. Ce qu’il n’avait pas remarqué, c’est que la toilette n’était plus là cette pièce.

 

Tôt en matinée, il se réveilla brusquement et alla en bas pour y trouver sa mère qui pleurait. Il regarda autour de lui puis tout avait disparu dans la maison, même l’argent tout tout TOUT!

 

 Donc Carl se rappela tout à coup de des évènements spéciaux arrivés la veille depuis que la veste avait fait son apparition. Entre autre, il se souvenu d’un papier qui était tombé de la poche de cette dernière. Donc Carl couru à toute vitesse en direction de la maison abandonnée qu’il avait visitée avec ses amis la veille. Il trouva le papier qu’il croyait sans importance. Et retourna rapidement chez lui chez lui pour le lire attentivement.
Voici ce qui était écrit.

« Le lendemain que tu auras porté la veste il va t’arriver un malheur»

 

 

Quelques heures plus tard Carl prit une grande décision pour lui-même soit il gardait la veste de ses rêves ou il la faisait brûler.

Puis pour le bien de la famille, ils brûlèrent tous ensemble la veste maudite qui leur avait fait tant de mal.

Mais où étaient rendus les meubles?…

Vous vous souvenez quand la « gang » de garçons est rentrée dans la maison, il y avait plein de meubles en dessous des draps blancs. Ces meubles-là étaient les meubles emportés par la veste durant tout le long de sa malédiction.

FIN

     

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Arts littéraires,Imagination | Tags :
24
Mar
2014
5

Une soucoupe volante…

Bonjour mon nom est Marianne, et je suis en 6e année dans la classe de Sabrina.
Aujourd’hui j’ai entendu parler d’une nouvelle incroyable et je vais vous en parler.
J’étais confortablement installée dans mon salon en train d’écouter un reportage sur l’espace quand tout à coup la madame qui animait le reportage a hurlé et elle s’est sauvée en courant! Peu après un monsieur est arrivé et il a dit «il faudra excuser notre animatrice madame La Fleur, c’est qu’elle a aperçu une soucoupe volante dans les écrans de nos caméras de surveillance qui se trouvent accroché à nos satellites et c’est pour cela qu’elle a crié! Ce qui reste à savoir c’est où la soucoupe volante se dirigeait?»
Je me croyais dans un film ça n’avait pas de bon sens mais il fallait en revenir même si cela est un peu difficile à oublier. Le lendemain matin, on a annoncé à la radio et à la télé ce qui c’était passé hier. Dès que les gens prononçaient le mot extraterrestre, tout le monde se retournait pour regarder qui avait prononcé le mot. C’était très bizarre comme ambiance, c’était même un peu déplaisant car tout le monde avait l’air apeuré à l’idée de peut-être devoir accueillir des extraterrestres. J’avoue que c’était un peu inquiètant, et si les extraterrestres venaient nous montrer leur culture ça serait peut-être très amusant.
Quelques jours plus tard, sans nouvelle des extraterrestres, des scientifiques décidèrent d’envoyer une fusée pour inspecter dans l’espace. Les scientifiques annoncèrent que la fusée serait prête à partir le 24 mars 2016 donc dans une semaine et un jour.
Après avoir attendu une semaine et un jour, la fusée était prête à partir, à la télé on montrait le décollage, plein de gens étaient venus admirer le fabuleux décollage de la fusée. Quelques minutes plus tard on a entendu une voix qui a crié 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1, 0 décollage! Des flammes surgir du derrière de la fusée et elle décolla!

Une semaine après le fabuleux décollage, nous n’avions pas reçu de nouvelles de la fusée, deux semaines après nous n’avions toujours pas reçu de nouvelles de la fusée. Puis, le jeudi de la troisième semaine, les télés et les radios se remirent à parler car deviner quoi? Une soucoupe volante était atterrie devant la maison blanche des État Unis. Les extraterrestres qui étaient à l’intérieure de la soucoupe demandaient à rencontrer le président des États-Unis. Alors Obama est sorti, il avait l’air vraiment apeuré mais il invita quand même le roi des extraterrestres à venir discuter. Quelques heures après, Obama fut interviewé et dans son entrevue, il mentionna que les extraterrestres venaient en toute amitié découvrir nos cultures. Je trouvais que c’était très drôle car quelques semaines auparavant j’avais prédi que cette situation arriverai peut- être et c’est cela qui s’est produit. Bon, revenons-en à Obama! Il mentionna aussi que pour souligner cette merveilleuse occasion, les États-Unis organiseront une énorme fête pour accueillir les extraterrestres. De grandes banderoles étaient accrochées dans toute la ville de Washington. C’était magnifique, il y avait aussi une énorme scène ou Obama était en train de discuter avec le roi des extraterrestres puis tout à coup, Obama demanda la parole et tout le monde se tut. Alors Obama dit : «Je suis très content de pouvoir tous vous annoncer que je suis très fier d’accueillir les extraterrestres parmi nous, je déclare que désormais, les extraterrestres pourrons venir nous visiter comme nous allons pouvoir aller les visiter sur leur planète. Car dès aujourd’hui, nous avons commencé à créer de nouveaux moyens de transports éclair. Pour pouvoir voyager dans l’espace et pour pouvoir aller visiter les autres planètes. Alors voilà que ce termine mon incroyable nouvelle. Fin!
Je vous remercie de m’avoir lu.
De: Marianne

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Imagination,Nouvelle | Tags :
21
Mar
2014
10

L’aventure du bébé singe

par Jérémie

Je vous invite à lire mon livre!

Cliquez ici  ——» L’aventure du bébé singe

IMG_0001

 

31
Jan
2014
1

BLAGUES ET TOURNES LANGUES

 

 

par FatimaCapture

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Arts littéraires,Imagination | Tags :
09
Jan
2014
7

Je compte

Par Les Super Accords

Le livre virtuel Je compte a été réalisé en faisant appel aux forces de chacun. On y a travaillé l’écriture, la peinture avec les taches et la collaboration! On offre notre livre aux amis qui veulent se pratiquer à compter!!!

[youtube]http://youtu.be/u6iHygS3yig[/youtube]

09
Jan
2014
7

Deux mondes différents: hanté et enchanté!

par Les Ziratrucs à 4 cornes

 

Voilà des documents créés par mes élèves lors de notre projet Deux mondes différents: hanté et enchanté!

Voici une histoire (elle est corrigée en partie). 

 

La disparition de Cathya

 

Voici les sons créés par les enfants eux-mêmes! 

ChantBerceuse_xylo_oiseaux

ChantOiseau_et_Xylophone_version2

Eauquicoule_sifflementoiseau

Frottement

Grincement

Les Pas

Rire Du Joker

Rires

Souris

Xylophone

Ecrit par Isabelle dans : 123 B,Engagement,Imagination | Tags : ,
27
Juin
2013
4

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | TheBuckmaker.com WordPress Themes | Traduction WordPress tuto

Aller à la barre d’outils