23
Mar
2016
0

Un écureuil à Montréal

ecureil1

Par la Gang des Patates

Dans le cadre d’un partage avec une classe de la Bretagne, nous avons créé un joli film. Celui-ci vous fera explorer quelques endroits qu’on aime bien de Montréal et vous fera vivre une aventure colorée.

Bon visionnement!

https://youtu.be/mtNwmavjYhY

Ecrit par Isabelle dans : 123 A,Géographie,Imagination |
03
Juin
2015
0

Mon voyage au Mexique

Un voyage riche en découvertes

Par Tomi

Nous avons décidé de se loger à l’hôtel Sandos Caracol pour son site écologique. Un environnement riche avec sa faune, sa flore et ses guides naturalistes, heureusement pour nous, ils parlaient en anglais.

Au Mexique on parle espagnol et maya, on achète avec des pesos, par exemple, une tortuga en bois à 150 pesos me coûte 15 $ en argent canadien.

J’ai adoré me baigner dans la mer des caraïbes et jouer dans les vagues. Pour me rendre à la plage je rencontrais des burro, des gato, des coati, des iguana, des tortuga, des mapache et des loro.

Sur le site il y avait des « cenotes » ce sont des puits naturels de différentes grandeurs. Nous nous sommes baignés dans la cenote Ik kil. Elle mesure 180 pieds de diamètre, l’eau se trouvait à 150 pieds du sol et la profondeur est aussi de 150 pieds.

L’eau est fraiche et bonne malgré les 30 degrés Celsius à l’extérieur. Certaines cenotes étaient sacrées, des hommes et des femmes ont été jetés à l’eau comme un sacrifice au dieu de la pluie.

Notre curiosité nous a transporté jusqu’aux ruines du peuple Maya à Chichen Itza. Nous avons appris énormément de choses ! La plus grande pyramide maya qui s’appelle the castel servait entres autres de calendrier. Saviez-vous que quand on tape dans les mains dans une zone précise près de cette pyramide, nous entendons le bruit de l’aigle, c’est fascinant ! Sachez que l’aigle et le jaguar sont les animaux considérés comme des dieux pour les Maya.

Le peuple Maya sacrifiait beaucoup de personnes pour obtenir des ressources naturelles et de bonnes récoltes. Lors des conquêtes, ils capturaient vivants des membres de la royauté pour donner leur cœur à la déesse Chac Mool pour l’offrir au soleil qui en libère l’énergie cosmique.

Pour les fans de la nature et de l’histoire, je vous recommande l’hôtel Sandos Caracol au Mexique.

Ecrit par Isabelle dans : 456 B,Géographie,Vacances,Vivre avec la nature | Tags :
30
Avr
2015
0

Washington

Par Félix P.

La ville de Washington est la capitale des États-Unis. Washington ne fait pas partie d’un état mais plutôt du district de Columbia. Il n’y a aucun gratte-ciel et beaucoup de parcs à Washington ce qui veut dire que la ville est très aérée. Dans ce texte je vais vous parler de l’histoire de la ville, de sa situation géographique, des monuments et des équipes sportives.

La ville de Washington fût fondée en janvier 1791 sur les rives du fleuve Potomac et à proximité de la ville de Georgetown. Elle a été créée pour devenir la capitale fédérale et son nom est en hommage à George Washington, le premier président américain. Celui qu’on a chargé de faire le plan de la ville est Pierre Charles L’enfant, un ingénieur militaire français.
En 1814, les soldats britanniques mirent le feu à la Maison-Blanche, à certains bâtiments publics et au Capitole. Ils furent reconstruits en 1815. Trente-deux ans avant l’abolition de l’esclavage par Abraham Lincoln en 1862, on trouve davantage de Noirs libres que d’esclaves à Washington.

La ville de Washington fut bâtie au centre des treize états fondateurs.
La ville est un carré dont chaque coin est orienté vers les quatre points cardinaux. Le carré est séparé en quatre parties (Northwest, Northeast, Southeast et southwest). Depuis sa création elle a perdu une partie de son territoire qu’elle a cédé à la Virginie. La ville de Washington est à environ 300 km de New York et à 200 km de Philadelphie.

Il y a plusieurs choses à voir à Washington dont le National Mall qui est le regroupement de monuments et de musées le plus important des États-Unis. C’est un espace vert qui mesure environ 3 km de long. On y retrouve l’obélisque qui a été construit en 1943 et qui fût dessiné par John Russell Pope. Dans l’obélisque, se trouve un bronze de Jefferson, un des premiers présidents américains, haut de 5,7 mètres. Le Lincoln Memorial, fût construit en 1814 en l’honneur d’Abraham Lincoln qui a abolis l’esclavage. On y retrouve aussi le Capitole, qui est un des symboles américains le plus connu du monde. Il forme le cœur de Washington. Dans le capitole on intronise les présidents et on y débat des questions d’intérêt national. Parmi les musées à voir au National Mall il y a The National Air and Space museum et le National Museum of Americain History.

Un peu au nord, il y a la Maison-Blanche qui a accueilli tous les présidents, sauf George Washington. Dans la Maison-Blanche les présidents signent des lois, reçoivent leurs hôtes et mène une vie familiale. Le premier président à y avoir habité est John Adams en 1800. Son ancien nom était le palais présidentiel, on l’appelle la Maison-Blanche depuis 1811. La Maison-Blanche possède 132 pièces ainsi qu’un jardin, une piscine, un terrain de golf et un héliport.

Voici les équipes sportives de Washington

Nationals de Washington
MLB (baseball)
Nationals Park
2005 *

Wizards de Washington
NBA (basket-ball)
Verizon Center
1961

Mystics de Washington
WNBA (basket-ball féminin)
Verizon Center
1998

Redskins de Washington
NFL (football américain)
FedEx Field
1932

D.C. United
MLS (football soccer)
RFK Stadium
1996

Capitals de Washington
NHL (hockey sur glace)
Verizon Center
1974

Hoyas de Georgetown
NCAA (basket-ball universitaire)
Verizon Center
1907

* Les Nationals de Washington sont les anciens Expos de Montréal, créé en 1969.

J’espère vous avoir donné le goût de visiter Washington. Cette ville n’est qu’à 940 km soit environ 9h30 de route de Montréal. De plus, la majorité des attractions sont gratuites car se sont des monuments.

Merci d’avoir lu mon texte.

Ecrit par Isabelle dans : 456 B,Géographie,Vacances | Tags :
29
Mai
2014
1

Moi: Kyoko!

Bonjour je m’appelle  Kyoko.

Je suis en 4ème année dans la classe de Sabrina.

Comme je suis nouvelle je vais vous parler un peu de moi. Je viens du Mexique comme mes parents. Mon petit frère et né au Canada. Je suis venue au Canada à 1 an. Je vais vous parler de mes meilleures amies à l’école: Alice, Melia, Samuel – Anne et Élodie

– Alice son chiffre de chance est le 3

– Melia son chiffre de chance est le 13

– Samuel-Anne son chiffre de chance est le 13

– Élodie son chiffre de chance est le 5

Toutes les filles sont dans la même classe à part Élodie et moi.

Maintenant,  je vais vous parler de mon petit frère Léonardo. Il est en maternelle. Mon petit frère aime la natation et football. Mon petit frère adore aller au Mexique!

Voici l’image du Mexique

kyoko

Moi aussi j’aime aller au Mexique. Mon sport préféré est le patinage. J’ai fait 4 fois les jeux de Montréal et les 3 premières fois j’ai gagné la 3ème place. Cette année, je suis arrivée 4e. J’aime aussi la natation et la nage synchronisée, mais pour moi le patinage est plus important. J’ai commencé à pratiquer ce sport à 5 ans. J’aimerais jouer au volleyball, mais je ne sais pas pourquoi je déteste les ballons.

Alors,  j’espère que vous avez aimé mon article de journal. Avant de vous quitter, je vous conseillerais si vous allez au Mexique de visiter ses belles plages et les sites historiques.

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Arts littéraires,Géographie | Tags :
23
Mai
2014
0

Ça sent le printemps à plein nez!!!

par Céleste

Vieux-Port_de_Montreal_12Cliquez ici —–»»»» article de journal printemps

pour lire mon article!

 

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Arts littéraires,Géographie,Vacances | Tags : ,
29
Avr
2014
0

Les lieux à visiter si vous allez à Lac Brome

Par Laurence N.

Voici quelques lieux auxquels je vous conseille d’aller si vous êtes de passage à Lac Brome et dans les villes aux alentours.

 

La plage Douglass

Le sable chaud de la plage Douglass est parfait pour une longue et torride journée d’été. Sa plage donnant sur le Lac Brome d’où le nom de la ville est parfaitement rafraîchissant. Vous y deviendrez accro. J’y suis allée tous les jours de l’été. Je vous la conseille fortement!

 

 Bistro Le star café

Au Star café, on sert de délicieux sandwich, salade, pain aux bananes, jus et plus encore. Un délicieux ravitaillement ne vous ferait pas de mal, passez vite au Star café. Après une bonne journée de nage à la plage Douglass, le Star café est l’endroit où nous adorons aller et où je crois que vous adoreriez aller vous aussi.

 

Le parc naturel Call Mills

Les sentiers de marche qui se trouvent à Call Mills sont sublimes. Les pins qui s’y trouvent sont immenses et peuvent atteindre les 1000 ans! Les deux sentiers s’y trouvant forment une boucle. À leurs croisements, on est surpris de découvrir une magnifique rivière dans laquelle en été il est agréable de se baigner. Le courant y est un peu fort et les roches sont glissantes, attention de ne pas tomber vous pourriez vous blesser. On y trouve des écrevisses et quelques rares poissons. Elle est agréablement froide et surplombée d’une magnifique et grande forêt qui vous charmera dès  le premier coup d’œil. Laissez- vous emporter par le doux chant des oiseaux, le bruit du courant et le calme de ce lieu incroyablement beau.

 

Le restaurant Le relais

L’immanquable restaurant Le relais, est  superbe. Le plat que je conseille fortement ici est un hamburger. Le hamburger est accompagné d’un dessert glacé. Une délicieuse crème glacée onctueuse au chocolat servi avec du coulis de chocolat, fraise ou caramel. En entrée je conseille la délicieuse salade césar. L’auberge et restaurant Le relais est une ancienne vieille auberge pour paysans qui s’arrêtaient prendre une pause après un long voyage. Il reste encore un « raque » pour garer les chevaux. J’adore ce restaurant et vous le conseille.

 

Les jolies boutiques de Sutton

Dans la petite et très calme ville de Sutton, se trouvent de très jolies petites boutiques. On y retrouve autant des boutiques de jouets que des boutiques de linges et de savons. On y retrouve aussi de délicieux restaurants. Bref, ce petit coin de la ville bondé de petits restaurants et boutiques est très accueillant. Si vous êtes de passage à Sutton, allez-y, vous en ressortirez les bras pleins de sacs.

 

La montagne Ski Bromont

Autant un parc aquatique l’été qu’une montagne de ski l’hiver, la montagne Ski Bromont est reconnue pour son immense parc aquatique autant que pour ses spectaculaires pistes de ski. Malgré que vous y êtes sûrement déjà allé, je vous conseille d’y retourner. Autant en été qu’en hiver, on s’amuse toujours plus à mesure que l’on y retourne.

 

Le mont Sutton

Tout comme la montagne de Ski Bromont dont je vous ai parlé précédemment, en hiver les pistes de ski sont magnifiques. Puis quand on ne peut y skier, les sentiers de marche qui monte jusqu’au sommet du mont, sont majestueux tout comme la ville vue d’en haut. De plus, puisqu’à Lac Brome  nous sommes très proches de la frontière qui sépare les États-Unis du Canada, on peut apercevoir la fameuse montagne Jay peak. Du haut du mont Sutton, la vue est magnifique.

 

Le centre de la nature

Dès que l’on entend le nom « Centre de la nature » on se dit oh non pas encore un parc où aller se promener en nature. Par contre, le centre de la nature est tout le contraire de ça. Il comporte, un terrain de basket, un terrain de baseball, un terrain de tennis, un terrain de badminton, un skate park, une piste cyclable, des jeux d’eau, une plage, deux structures de modules, des structures d’entraînement, un minigolf et un bâtiment comportant des toilettes et des machines distributrice. C’est un endroit rêvé pour tout enfant qui a besoin de se dépenser.

La plage Fulford

Nous avons cherché longtemps la plage Fulford s’attendant à voir une grande plage comme la plage Douglass. Mais non. Nous avons fini par rentrer dans une entrée d’auto découragée, prêts à revirer de bord et à retourner à la maison. Par contre, nous sommes rentrés un peu trop loin dans l’entrée d’auto. Nous avons alors vu une enseigne qui annonçait « Bienvenue à la plage Fulford ». Nous n’avons pas eu à avancer plus car déjà devant nous, il y avait un vieux parc en mauvais état. Nous nous demandions tous où était la fameuse plage que nous avions tant cherchée. Nous avons finalement vu à côté du petit parc, une clôture. Quand nous avons ouvert la petite porte de la clôture, nous avons descendu une petite côte et nous avons aperçu la fameuse plage! Il y avait une table à pic nique et à peine un petit coin de sable. Mais le plus amusant dans cette plage était bien sûr le lac. Moi et mes frères avons donné des noms à chacun des petits compartiments du lac. Il y avait un petit rond de pierre avec de l’eau plus chaude que les autres. Cette partie du lac, on l’appelait « le spa ». Ensuite, il y avait une grande étendue d’eau, très calme. Celle- là on l’appelait « la piscine ». Il y avait aussi, un autre endroit qui formait une petite chute.  Le courant y était fort alors on nommait cet endroit, « les rapides ». La dernière partie était elle aussi entourée de roche, mais elle par contre était plus grande. Vu que cette petite partie était à l’écart, et que les roches fermaient complètement le cercle, aucune eau ne passait. Donc, le niveau de l’eau était très bas. On l’appelait donc, « la pataugeoire ». J’ai adoré y aller et je crois que vous aussi vous aimeriez.  

Ecrit par Isabelle dans : 456 A,Géographie,Vacances,Vivre avec la nature | Tags :
21
Mar
2014
10

L’aventure du bébé singe

par Jérémie

Je vous invite à lire mon livre!

Cliquez ici  ——» L’aventure du bébé singe

IMG_0001

 

11
Jan
2013
2

UN PROJET QUI CONTINUE!!!

 

Bonjour chers visiteurs!

Il est maintenant l’heure de vous expliquer la réalisation de notre livre sur Montréal. Vous vous souvenez que, pour notre projet de correspondance, nous allons présenter Montréal à nos amis Terre-Neuviens en leur dédiant un livre fait par notre classe. Dans le livre, y seront retrouvées des informations sur l’histoire de Montréal, sur nos soins de santé, sur nos équipes sportives, sur nos artistes, etc.

Pour en venir à un aussi beau résultat, il a fallu plusieurs périodes de projet. Voici les étapes de réalisation dont nous avons eu à faire face:

1- Faire la tempête d’idées en classe. Chacun de nous livrait  son idée de sujet pour le livre.

2- Se répartir en petites équipes avec les élèves sur le sujet qui nous intéressait.

3- Savoir exactement ce que nous voulions savoir sur ce sujet et commencer à chercher les informations.

4- Écrire l’information trouvée sur papier et se faire corriger.

5- Écrire le tout à l’ordinateur et trouver les images qui représentaient le mieux le texte.

6- Faire la plus belle mise en page qui soit! 🙂

Puisque nous avons tous fini nos textes, Valérie, notre stagiaire, a rassemblé tous nos textes et a fait un beau livre.

Je vous reviens bientôt avec le suivi de notre projet!

Maxinne, 6e année.

Ecrit par Isabelle dans : 456C,Arts littéraires,Géographie,Sports | Tags :
13
Déc
2012
5

Voyage en Amérique du sud – le Pérou

 par Juliette

Nous voulions aller en Amérique du sud mais nous n’avons pas pu y aller en bateau. Pourquoi ?  À cause du Venezuela qui est trop dangereux pour les navigateurs. Alors nous y sommes allés par avion. Comment avons-nous fait ?

1. Nous avons commencé par regarder sur Internet.

2. Nous avons acheté un guide sur internet et l’avons imprimé.

3. Nous avons fait affaire avec une agence locale du Pérou.

4. Nous avons acheté des billets d’avions sur internet.

5. Nous avons sorti le bateau de l’eau.

6. Nous sommes partis pour un mois au Pérou!

L’itinéraire :

  • Lima la capitale à Parakas
  • De Parakas à Huacachina une super oasis dans le désert

et Nasca

  • De Nasca à Arekipa, la vallée du Colca, Retour à Arekipa
  • Arekipa à Puno, Lac Titicaca
  • Du Lac Titicaca à Cusco
  • De Cusco à Aguas Calientes et Machu Picchu, Retour à Cusco
  • Cusco au cercle de Moray
  • Retour à Lima

Mais il se peut que dans cet itinéraire Élianne vous décrive certains endroits.

Lima

Lima est la capitale du Pérou. Maintenant,  je comprends pourquoi. C’est immense ! Je dirais au moins une dizaine de fois l’étendue de Montréal! Nous avons fait un mini tour de ville parce que nous avions seulement un avant-midi et qu’il faudrait sûrement une ou deux semaines pour faire le tour de cette ville gigantesque! Alors je disais, nous avons fait un mini tour de ville avec madame Béatrice et monsieur Alfredo le chauffeur. Ils ont commencé par nous amener au parc des amoureux une reproduction d’un parc célèbre à Barcelone.

Par la suite, nous sommes allés visiter une super belle cathédrale,  comme on ne pourrait jamais en voir dans les caraïbes.  C’était très riche avec des petites feuilles d’or installées un peu partout.  Sur la façade, Mme Béatrice nous a expliqué qu’on voyait  des images pour les trois mondes; le monde des vivants avec le puma, le monde du ciel avec le condor et le monde de la terre avec le serpent.

  Ensuite, nous sommes allés dans une autre cathédrale mais celle-là on ne l’a pas visité.  On a visité le sous-sol, c’était un cimetière où on retrouvait des restes de gens enterrés là.  Ils enterraient les morts avec de la chaux par dessus pour qu’ils se dégradent plus vite et après ils les déterraient et séparaient les os dans des bacs !  C’était vraiment bizarre à regarder! On  a fini notre beau tour de ville sur la grande place de Lima; la place des Armes.

 

 

Paracas

Nous avons quitté Lima pour aller à Paracas où nous avons passé une nuit. Le lendemain matin nous avons visité les îles Ballestas en bateau. Mais avant d’aller aux îles nous sommes passés devant une ligne Nasca en forme de trident. C’était énorme comme dessin, je m’attendais à plus petit.

Ensuite, nous avons continué sur les Îles où il y avait plein d’énormes loups de mer! Le guide nous a expliqué qu’ils ramassaient le caca d’oiseau à tous les trois ans quand il y en avait au moins 50 cm ! Beurk ! Les péruviens le vendent comme engrais et ils en tirent un bon prix. Dans la fin de l’avant-midi, nous sommes partis pour l’oasis d’Ica.

 

Ica est la ville, mais l’oasis est Huacachina. Une vraie oasis en plein milieu du désert. C’était magnifique! À la fin de l’après-midi, un monsieur est venu nous chercher avec une grosse voiture qui fait beaucoup de bruit qu’on appelle un « dune boggie ». Il nous a amené dans les dunes de sable. On se couchait sur des planches à neige et on glissait sur le sable.

 Nous avons fini cette splendide journée à Hacachina en mangeant une pizza.

 

 

Lac Titicaca

Le lac Titicaca est le plus haut lac navigable au monde. Vous le saviez? Nous avons fait une visite guidée de la péninsule de Capachica. Nous sommes arrêtés dans une école où nous avons rencontré les élèves de la deuxième année. Nous en avons profité pour leur offrir des crayons à colorier. Ils étaient très contents. Leurs yeux brillaient même si ils étaient un peu intimidés par notre présence. Peu de touristes visitent cet endroit.

La journée suivante nous avons visité les îles Uros. Des îles flottantes très spéciales faites de paille nommée « totora« . Hé oui, les îles étaient en paille, les maisons étaient en paille et même les bateaux étaient en paille!

    

 Les habitants nous ont expliqués le fonctionnement des îles et nous ont fait visiter leurs maisons. Mes parents ont même eu l’occasion de revêtir les habits traditionnels.

 

Cusco

Cusco cette ville ancienne avec ses toits en tuile par rapport à Puno où les toits étaient faits de tôle. C’est une ville très jolie avec ses rues de pierres et ses murs Inca. Les murs incas se reconnaissent par leurs énormes pierres taillées exactement pour que chacune se place côte à côte sans qu’on puisse glisser une feuille de papier dans les joints! Les Incas étaient vraiment très ingénieux pour réussir fabriquer des choses comme celle-là.

La première journée nous la passons sur trois sites archéologiques. Le premier était le temple de l’eau où le guide nous a montré les grandes chutes du temple. Cela démontrait que les Incas chérissaient beaucoup l’eau. Ils surveillaient l’accès du site car ils ont retrouvé les vestiges d’une tour de garde à proximité du temple.

Par la suite, notre guide prénommé Julio César nous a amené dans le plus grand site dans les alentours de Cusco : Sacsayhuaman. Un ensemble de ruines gigantesques. Lors de leur arrivée, les Espagnols ont découvert ces vestiges et ont pris une bonne partie des pierres pour construire les différentes églises et temples de la ville de Cusco. On ignore toujours comment les Incas ont fait pour transporter ces pierres immenses. Près de ce site, une pente de pierre travaillée faisant penser à des glissades a attiré notre attention.

 

Ma sœur et moi sommes montées et avons fait quelques descentes. Nous ignorons s’il s’agissait de glissades, mais il se peut que les enfants incas glissaient aussi à cet endroit il y a très longtemps…

Nous avons fini cette belle journée en bordure de la place des Armes, celle de Cusco cette fois-ci. Devant nous la cathédrale construite avec les pierres de Sacsayhuaman a des reflets roses au coucher du soleil.

 

Machu Picchu

Le Machu Picchu est une grande montagne qui est maintenant accessible par train. Parce qu’avant le site était dans la jungle, mais maintenant un village touristique du nom d’Aquas Calientes est construit.

En haut de cette montagne, il y a un énorme et merveilleux site archéologique. Nous sommes montés le matin sur le site avec un guide de l’agence. Il nous a donné des explications pendant deux heures  sur ce village sacré. Le Machu Picchu était effectivement un village qui était habité par les incas. Comme plusieurs autres sites, il a été abandonné lorsque les Espagnols sont arrivés. Ce site a été découvert, il n’y a pas si longtemps (en 1911) par un historien américain. Depuis ce jour, il y a des chercheurs qui continuent de creuser à la recherche de petits morceaux de l’histoire. Même lors de notre visite, il y avait des fouilles pour trouver des poteries et autres objets du quotidien des Incas.

  

 De la maison de l’Inca de garde, nous pouvions voir parfaitement tout le site entre les nuages. C’était super beau! Nous avons marché un peu sur le site avant de retourner au village.

Conclusion

J’ai bien aimé vous parler de la beauté du Pérou. Chaque ville et chaque région est différente ce qui produit le charme de ce pays. Les habitants sont gentils et accueillants avec les visiteurs et je constate qu’ils veulent que leurs touristes aient de bons souvenirs de leur pays.

J’ai bien aimé mon voyage en Amérique du sud et je crois bien y revenir un jour.

Votre reporter sur l’eau et dans la montagne

Juliette

Ecrit par Isabelle dans : Géographie,Où est Don Quillechotte?,Vacances | Tags :
06
Déc
2012
2

Le Pérou en famille

Par Élianne

Avant le départ, j’ai fait une petite recherche pour recueillir certaines informations sur le pays. Voici ce que j’ai trouvé :

Capitale : Lima

Langues: espagnol, quechua et aymara

Nombre d’habitants : 28 millions

Monnaie : nouveau soles

Une fois notre voyage effectué je peux maintenant vous parler de certains endroits que nous avons visités. Je vous décrirai notre passage à Nasca, Arequipa, le Colca et le cercle de  Moray près de Cusco.

Nasca

Nasca est connue pour les lignes et ses dessins qui se trouvent dans la plaine près de la ville. Les mains et l’arbre sont deux des dessins les plus populaires des lignes de Nasca.  Il y aussi la représentation d’une famille : le grand-papa, la maman et le papa et le bébé venu du ciel. C’est le dessin que j’ai aimé le plus.

Pendant plusieurs années les lignes de Nasca n’étaient plus visibles à cause que les incas avaient retourné les roches pour pas que les espagnols les trouvent. Marco nous a expliqué comment ils avaient fait et comment par la suite on a retrouvé les dessins.

Nous sommes montés dans un belvédère pour voir les dessins des mains et de l’arbre. Il ventait beaucoup! On a même vu une mini tornade au loin.

À Nasca, nous sommes aussi allé au musé Antonelli. On a pu y voir une momie avec ses poteries. Ce n’était pas comme dans nos tombes à nous. La momie était toute sèche et elle était placée en petit bonhomme. Cette position, comme dans le ventre de la maman, était pour préparer à leur nouvelle vie.

Dans le jardin il y avait une grande maquette des lignes de Nasca. Il y avait aussi deux pans. C’était la première fois que je voyais un pan qui faisait le beau. On dit faire la roue.

Arequipa

Arequipa est  la 2ième  ville la plus  importante du Pérou. Une légende raconte que le  nom de la ville viendrait du quechua. Ari  voudrai dire oui et  quipay  restons. Un chef inca aurait nommé l’endroit de cette façon émerveillé par la beauté de la vallée. Arequipa est située dans une région volcanique.Trois volcans entourent la ville. Leurs nom est Misti, Pichupichu et Chachani. Ici à Arequipa beaucoup de bâtiments sont construits avec de la pierre blanche  qui vient des volcans. Le surnom de la ville est la ville blanche (Ciudad Blanca). Arequipa est située dans une  vallée fertile qui est très verte toute l’année.

Une grande rivière le Rio Chili apporte beaucoup d’eau dans la vallée  on comprend encore aujourd’hui pourquoi les Incas ont choisi cette vallée pour établir Arequipa.

 

Le monasterio de Santa Catalina

J’ai visité le monastère et j’ai bien aimé toutes les couleurs sur les petites maisons et dans les rues. Ce couvent a été construit par les espagnoles en 1580. Selon la tradition c’était la plus jeune fille de la famille qui entrait au couvent pour devenir sœur. Santa Catalina était différent des autres. On y accueillait seulement les filles des familles riches. De plus, chacune avait à son service trois ou quatre servantes! Le monastère était comme une petite ville dans la ville. Il y avait de petites maisons avec chacune leur cuisine. Il y avait aussi de petites rues, une place et une buanderie.

J’ai beaucoup aimé la buanderie. Il y avait de grands bassins placés chaque côté d’un tuyau. Pour remplir les bassins les servantes plaçaient des pierres dans le tuyau et une carotte dans le trou du bassin. C’était un système ingénieux!

Le musée Santury

À Arequipa il y a aussi le musée Santury. C’est un musée très spécial où est conservée la momie Juanita. Il s’agit de la momie d’une jeune fille d’environ 13 ans retrouvée dans la glace. En 1995, une expédition dans la montagne (Nevado Ampata), permet de trouver un site funéraire, une statue et des offrandes . Un peu plus loin ils ont trouvé la momie. Les experts ont trouvé que les incas avaient fait des sacrifices humains pour calmer la montagne. Juanita était un beau cadeau pour la montagne. Sa famille était riche. On sait cela car elle avait des vêtements rouges (couleur difficile à faire) et on a aussi trouvé de petits lamas en or dans sa tombe.

Le Colca

Le Colca est un très grand canyon, le deuxième plus profond au monde. Nous, nous sommes allés chez M. chocolat et sa femme dans le village de Coporaque. Moi et ma sœur nous avions aussi des amies; il y avait Chamira, Antonella et Rubis, les trois filles de la famille Chocolate. Il y avait aussi deux chiens, un gros et un moyen et une petite chatte qui s’appelait Twit. Nous avons dormi dans une petite chambre avec un toit de paille! Avant d’aller dormir Mme Chocolate nous donnait une « bouillotte ‘’ remplie d’eau chaude pour mettre dans notre lit car il n’y avait pas de chauffage.

Durant les quelques jours que nous avons passé dans le Colca nous avons fait une longue promenade vers des bains d’eau chaude. Ma sœur et moi avons pu monter à cheval. C’était beaucoup moins fatigant! C’était la première fois que je montais sur un cheval.

  

Cercle de Moray

 

Ma sœur vous parlera de Cusco, moi je vous parle ici d’un endroit situé dans les alentours de Cusco. Il s’agit des terrasses circulaires de Moray.

Ces terrasses en forme de cercle sont près du village de Moray c’est la raison pour  la quelle on les appelle les terrasses de Moray. Nous croyons que ce sont les Incas qui les ont créées. Lors de notre visite notre guide nous a dit qu’une pluie de météorites avait formée le trou au départ. Ce serait les Incas qui auraient formé les terrasses par la suite. Nous croyons que les Incas y plantaient différents produits afin de les rendre plus résistants au climat. Les plantes bénéficiaient d’un climat différent selon l’endroit qu’elles occupaient dans les terrasses.  Aujourd’hui ce sont les agronomes qui font ce genre de travail. L’an passé des étudiants en agronomie ont réussis à faire pousser des tomates qui grandissent en milieu tropical habituellement. Il y a une différence de température de plus de 5 degrés Celsius entre le bas et le haut des terrasses.

 

Nous avons aussi trouvé de petites ruines de bâtiment sur le site. Il pourrait s’agir de la maison de l’agriculteur qui s’occupait des terrasses.

 

Voilà j’ai partagé un petit bout de mon voyage avec vous. J’espère que vous avez trouvé ça intéressant. J’ai beaucoup aimé le Pérou et j’y retournerai peut-être quand je serai plus grande.

 

Ecrit par Isabelle dans : Géographie,Où est Don Quillechotte? | Tags :

Propulsé par WordPress | Thème Aeros | TheBuckmaker.com WordPress Themes | Traduction WordPress tuto

Aller à la barre d’outils