Laboratoires créatifs

COP SECONDAIRE – 2019

Nelson-Justin Tremblay – adaptation scolaire

 

Découpe Vinyle

https://www.brother.ca/fr/p/SDX225

https://shop.cricut.com/en_us/machines.html?p=2#page-title-heading

 

Crayon 3D

Sur Roboshop : https://www.robotshop.com/ca/en/idrawing-3d-printing-pen.html

Sur YouTube : https://www.youtube.com/results?search_query=idrawing+3d+pen

 

Le réseautage avec des collègues enseignants est ce qu’il a le plus apprécié dans sa participation à une communauté de pratique professionnelle. Il apprécie également la grande liberté que ce projet lui donne et la possibilité d’explorer selon ses besoins. Quant à son laboratoire, son point fort est qu’il correspond à ce qui l’intéresse et aux besoins de ses élèves.

 

Amélie Bernard – arts et Francis Girard – français

 

Les points forts de leur expérimentation furent la découverte de projets de création réalisables avec les élèves, l’aménagement du local, la découverte d’appareils à ajouter au labo créatif et l’exploitation des ressources mises à la disposition des participants de la communauté de pratique. Tout ceci demande du temps et de l’investissement, ce qui reste un défi sans cesse renouvelé!

 

Leurs élèves ont exploré plusieurs technologie, notamment la technologie d’impression 3D. 

 

L’aménagement du labo créatif se poursuivra, avec la centralisation des équipements dans un local plus accueillant. Plusieurs travaux restent à faire : gratter la peinture des fenêtres, faire remplacer les portes condamnées par des portes vitrées, faire couper les étagères près des portes, etc.

 

Johanne Savard – arts

 

 

Objectifs poursuivis :

  1. Améliorer l’espace servant au multimédia et à la robotique;
  2. Créer un laboratoire dédié à la construction d’objets; 
  3. Aménager l’espace de rangement du matériel de robotique;
  4. Se familiariser avec l’impression numérique;
  5. et, en parascolaire, créer une compétition de robots.

Voici les réalisations pour l’année 2018-2019:

  1. L’aménagement est à demi réalisé;
  2. Deux élèves ont installé l’imprimante 3D, créé un objet sur lequel est dessiné leur logo en lien avec leur produit (un virus et un anti-virus) et ils ont testé l’imprimante.  Ils poursuivent leur apprentissage présentement.
  3. La compétition de robots a eu lieu en juin 2019.  Les élèves qui ont participé provenaient des classes d’accueil, TSA, régulier et PEI.  Nous avons construit un circuit avec ses obstacles pour le concours.

 

Louis-Philippe Plante – géographie

 

 

Les points forts du projet.

 

1. Le développement d’un partenariat avec Cybercap, qui offre une aide précieuse aux enseignants dans leurs écoles.

 

2. L’établissement de liens avec d’autres enseignants pour développer des projets dans différentes disciplines, notamment avec la découverte des possibilités liés à la réalité virtuelle.

 

3. La découverte du monde merveilleux du court-métrage, qui offre des bijoux en contenu pour éduquer nos élèves, sans oublier les réflexions extraordinaires que certains élèves produisent lorsque l’on demande d’analyser l’image, le son, le message, le cadre, etc.

 

4. Les principaux impacts dans son milieu sont l’établissement de partenariats avec les autres enseignants de mon école qui sont prêts à se lancer l’année prochaine et une ouverture sur les ressources communautaires du quartier, comme les Maison de la culture.

 

Marie-Hélène Clavel – arts

 

 

Elle profite de la communauté de pratique pour m’informer auprès de mes collègues et d’autres experts. Elle met à profit leur expertise afin de concrétiser ce dont elle a besoin pour mettre en place un laboratoire créatif dans son milieu. Elle dresse la liste des besoins matériels, physiques et autres nécessaires à la réalisation de son projet.

 

Elle est très contente d’avoir reçu son imprimante 3D, ainsi qu’une enveloppe budgétaire à dépenser selon les besoins des élèves. Elle en profite pour équiper son local avec des outils variés, de l’équipement, du mobilier…

 

Au départ elle exprime sa surprise de voir que même les 2 personnes ressources ne savent pas comment faire fonctionner l’imprimante. Elle comprend rapidement qu’une communauté de pratique offre l’occasion pour s’auto-former et que les personnes ressources sont là pour encadrer le processus, guider et mettre les participants en lien avec d’autres personnes ressources et experts de toutes sortes. Leur aide fut très appréciée.

 

Dans son école, l’idée d’instaurer un cours d’art médiatique est née. Dans le cadre des rénovations et de l’agrandissement de l’école, il est possible d’envisager de concevoir  l’atelier d’arts plastiques sous la forme d’une sorte de  laboratoire créatif!

 

Amélie Lapointe-Lavoie – arts

 

 

Son intention de départ était de commencer la réflexion sur l’élaboration d’un laboratoire créatif à son école. L’instauration d’un tel laboratoire dans son milieu avait pour but de venir bonifier le cours d’art multimédia qu’elle enseigne. Également, elle voulait que les élèves puissent avoir accès à des équipements spécialisées lorsqu’ils ont des projets spéciaux . 

 

Pour l’instant, elle est toujours en recherche d’un local. Ceci devrait se concrétiser davantage en début d’année 2019-2020. Elle a fait une liste d’achats et elle a commencé à acheter le matériel en fin d’année scolaire 18-19 pour se familiariser avec celui-ci durant les vacances d’été (machine à macarons, découpe vinyle, etc..).  Elle s’est fixé l’objectif de favoriser les projets à vocation artistiques et entrepreneuriaux. Exemple: Un élève pourra créer une illustration dans le cours d’art et multimédia et ensuite l’imprimer sur des macarons pour financer un voyage étudiant ou une activité dans l’école. Ceci permet donc de faire des travaux significatifs qui auront une utilité à l’extérieur de la salle de classe.

 

Plusieurs élèves sont enthousiasme par l’arrivée de ce laboratoire dans leur école. Certaines élèves partagent déjà des idées en sachant que le matériel sera éventuellement disponible. Exemples : une élève a demandé si elle pourra utiliser la machine à coudre pour personnaliser son déguisement d’Halloween, une autre parle de faire des autocollants pour divers utilisations.

 

Myriam d’Avril & Soufia Omari – Sciences

 

 

Leur objectif était d’implanter un labo créatif et de tester les outils numériques avec  les élèves.

 

L’installation des appareils et l’autoformation sur le fonctionnement leur a pris un certain temps. Elle ont complété les tests avec l’imprimante 3D avec les groupes de secondaire 3 pour des porte-clés qu’ils ont modélisé.

 

Myriam a acheté deux livres de programmation Arduino. Ces livres lui permettent de mieux comprendre cet univers.  En combinant ces livres et le kit de débutant, elle se forme une étape à la fois. Son objectif est de  passer au travers de Programmer avec Arduino en s’amusant , 20 projets dès 10 ans pour septembre 2019. Dès septembre 2019, elles comptent intégrer cette technologie ARDUINO dans l’enseignement de l’électricité et mettre les élèves dans une situation où ils pourront développer leur créativité.  

 

Le fait d’être deux enseignantes de la même école et de la même discipline, les a beaucoup aidé dans le développement d’idées et de partage et elles comptent l’instaurer dans une concentration au sein de l’école. De plus, elles font partie d’un comité qui a pour but d’instaurer les sciences créatives à l’école avec l’équipe de mathématique (robotique) et l’enseignante d’art plastique.

 

L’odyssée de l’objet

 

 

Benoît Girard – technicien en travaux pratiques

 

 

Le gros projet d’impression a été La ville du futur.  Chaque élève a réalisé une construction de leur choix l’a intégré dans la maquette. L’utilisation du logiciel Tinkercad a été utilisé. Après quelque essais pour recueillir le projet des élèves, ils ont utilisé une clé USB par groupe pour sauvegarder les fichiers et passer à l’impression 3D.

 

L’expérience fut fort intéressante en ce sens qu’elle leur a permis d’avoir un lieu d’échange avec des personnes impliquées en innovation.

 

Comme prochaine étape, ils sont à la recherche d’un nouveau partenaire en secondaire 1 pour débuter plus vite l’appropriation du logiciel Tinkecad. 

 


Aller à la barre d’outils