Cliniques de correction collective

Les CP généralistes en numératie vous invitent à l’une ou l’autre des cliniques de correction des épreuves de fin d’année, 1er cycle et 2e cycle.
Objectif :
Soutenir les participants lors de la correction des épreuves de fin d’année.
Au cours de la clinique, les CP modéliseront les façons de tenir compte des erreurs. L’essentiel de la journée sera consacré à la correction des épreuves. Les CP resteront disponibles pour répondre aux éventuelles questions.
Pour qui? Les enseignants du 1er cycle et du 2e cycle.
Quand? Les 8 juin et 13 juin.
Où? Au Centre administratif de la CSDM.
Comment s’inscrire? Les inscriptions se font au bottin (voir lien en marge).

Ateliers d’initiation!

Les CP généralistes en numératie vous invitent à l’un ou l’autre des ateliers d’initiation : Appropriation des épreuves de fin d’année, 1er cycle et 2e cycle.
Objectif :
Accompagner les participants pour qui il est nouveau d’administrer les épreuves de fin d’année en mathématique.
Pour qui? Les enseignants du 1er cycle et du 2e cycle.
Quand? Les 19 et 24 mai.
Où? Au Centre administratif de la CSDM.
Comment s’inscrire? Les inscriptions se font au bottin (voir lien en marge).

Nouvel atelier!

Les CP généralistes en numératie vous invitent à l’atelier 1,2,3…L’album jeunesse et la mathématique.
Objectifs :
– Outiller les enseignants pour exploiter des albums jeunesse en mathématique.
– Concevoir des activités mathématiques à l’aide d’albums jeunesse.
Pour qui? Les enseignants du 2e cycle et du 3e cycle.
Quand? Le 16 mai prochain.
Où? Au Centre administratif de la CSDM.
Comment s’inscrire? Les inscriptions se font au bottin (voir lien en marge).

Le développement du sens spatial en mathématiques

Le développement du sens spatial en mathématiques

À première vue, l’apprentissage de la géométrie peut paraitre simple : faire observer des figures et des solides aux élèves leur permettrait de comprendre certains concepts géométriques. Toutefois, selon la recherche, l’acquisition de connaissances géométriques et spatiales ne se ferait pas aussi facilement.

Trois niveaux de compréhension
Niveau 0 : Au départ, l’élève résout une tâche visuelle, comme « reproduire une construction de cubes exposée sur une table ».
Niveau 1 : Après avoir manipulé concrètement ces formes, il doit les intérioriser.
La manipulation en elle-même n’est pas suffisante à son intériorisation.
Pour provoquer cette intériorisation chez l’élève, on peut solliciter sa capacité d’anticipation ainsi que d’autres sens que la vue.
Pour lire l’article en entier cliquez sur ce lien: http://rire.ctreq.qc.ca/2017/04/sens-spatial-math/